Ce court métrage magistral transforme les déchets plastiques en vie aquatique

Rendez votre marque créative avec Creapills Lab. Découvrez nos solutions pour les entreprises en quête de créativité dans leur stratégie de communication & marketing. cliquez ici

Attention, chef-d’œuvre en vue. Aujourd’hui, on vous présente un court-métrage visuellement remarquable qui traite de la pollution plastique avec une étrange poésie et avec l’ambition de nous faire réfléchir. Baptisé The Beauty, ce film a été imaginé par le jeune réalisateur suisse Pascal Schelbli et a déjà été primé aux Student Academy Awards, l’équivalent des Oscars pour les étudiants.

The Beauty nous plonge dans un univers sous-marin fantastique, où les poissons et les végétaux se sont entièrement convertis aux déchets. On y découvre un poisson-globe dont la texture ressemble au plastique, une murène à l’apparence pneumatique et bien plus encore.

Un univers magnifié dans un film reposant qui mérite évidemment de le regarder jusqu’à la fin pour comprendre toute la sensibilisation qui s’y cache. Une approche créative présentée comme telle par Pascal Schelbli :

Au lieu de montrer un autre estomac rempli de sacs en plastique, je me suis dit : Et si le plastique pouvait être intégré à la vie marine et que la nature résolve le problème d’elle même ? Le film devrait vous emmener dans un voyage, où tous nos sentiments de culpabilité disparaîtront. Mais à la fin, nous nous réveillons et réalisons que nous devons changer quelque chose.

Pascal Schelbli

Un court-métrage visuellement très réussi qui nous rappelle Hybrids, un autre film, plus noir mais avec une approche un peu similaire. Un film réalisé par des français de l’école MoPA qui mettaient en scène des poissons qui ont fusionné avec des déchets.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Laurence Herbelin
Laurence Herbelin
8 mois il y a

La vraie vie des dechets!!