À Lyon, ce promoteur dévoile un affichage audacieux qui se lit dans les 2 sens

Le promoteur immobilier lyonnais 6e Sens Immobilier a récemment lancé une campagne publicitaire audacieuse pour habiller leur local situé rue Desaix : un bien disponible à la location de 140m2 équipé d’une terrasse de 61 m2 au pied de la gare de Lyon-Part-Dieu. Avec deux objectifs en tête, attirer l’attention sur un espace disponible pour un restaurant et promouvoir leur goût pour la créativité, la société a conçu un coup de communication insolite et novateur, en collaboration avec l’agence créative The Pill by Creapills.

L’idée consiste à jouer sur la topographie d’un bâtiment d’angle à deux étages au 51 rue Desaix, doté de dix grandes vitres, afin de créer un véritable jeu de mots visuel géant. Des vitrophanies ont ainsi été posées sur chaque vitre pour constituer un message qui, lorsqu’on le lit dans un sens, donne une image cliché de l’immobilier, reflétant des préjugés négatifs. Mais lorsque ce même message est lu dans le sens inverse, il offre une vision positive de l’immobilier et de 6e Sens Immobilier.

Cette opération créative joue sur le reverse marketing, ou l’art de surprendre l’audience avec un message qui change de sens lorsqu’on le lit à l’envers. Un concept de double lecture qui s’intègre parfaitement avec le nom évocateur de la société : 6e Sens Immobilier. Et encore plus avec la signature de la campagne “Une question de bon sens” qui souligne que tout, même dans l’immobilier, est effectivement une question de perspective.

Cette campagne s’inscrit dans une série d’initiatives audacieuses par 6e Sens Immobilier, comme leur précédente opération où ils avaient détourné les bâches de leurs bâtiments en travaux ou encore en posant des phrases amusantes destinées à faire sourire les passants. Qui a dit que l’immobilier ne pouvait pas générer des émotions ?

Crédits : 6e Sens Immobilier
Crédits : 6e Sens Immobilier

S’abonner
Notifier de
guest

5 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Sandra
Sandra
5 jours il y a

Je connais ce type de procédé mais le slogan est pas mal trouvé je penses.

amerieu
amerieu
10 jours il y a

Vu et revu depuis 10 ans… Et bien loin du niveau de la campagne Porsche 911…

ayoye
ayoye
11 jours il y a

Bah c’est surtout la paiement du loyer avant tout. Sinon, pour l’utilisation du buzzword “humain”, j”espère que plus personne ne fait ça en 2024 encore..

Tom
Tom
13 jours il y a

Novateur vraiment ?
L’idée originale remonte au spot Argentin The Thruth, Lion d’argent au Festival de pub de Cannes en 2006…
Depuis on pourrait citer “Lost generation“, un spot de Publicis pour Axa ou encore pour la Porsche 911.

Maxime Delmas
Administrateur
13 jours il y a
Reply to  Tom

Novateur en affichage. On peut aussi citer Oui Marketing (un de mes préférées).

Last edited 9 jours il y a by Maxime Delmas