Les robes alimentaires et créatives de l’illustrateur Edgar Artis (25 photos)

Rendez votre marque créative avec Creapills Lab. Découvrez nos solutions pour les entreprises en quête de créativité dans leur stratégie de communication & marketing. cliquez ici

La mode puise son inspiration partout… y compris dans les aliments que nous consommons au quotidien. Un constat étonnant que nous partage l’illustrateur Edgar Artis qui présente des créations étonnantes qui mixent entre le dessin et la superposition d’objets réels pour créer des robes inattendues.

Alors évidemment, ce n’est pas bien de jouer avec la nourriture mais les délicieuses robes d’Edgar valent le détour tant l’intégration avec les modèles dessinés est parfaite. L’artiste arrive à sublimer un burger en le décomposant en robe de soirée colorée et joue avec les épluchures des carottes pour créer une robe colorée au style unique.

Un projet inspirant qui a permis à Edgar Artis de fédérer une véritable communauté autour de sa créativité. Son compte Instagram est aujourd’hui suivi par plus de 650 000 abonnés et on vous encourage à y jeter un œil pour découvrir ses autres robes réalisées avec des fleurs ou divers objets du quotidien.

Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
Crédits : Edgar Artis
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Isa Dom
Isa Dom
12 jours il y a

Quelles merveilles. Un coup de coeur pour les pâtes non-cuites.

Dubost
Dubost
13 jours il y a

Pour éviter la critique alimentaire de gaspillage, je lui propose de faire ces robes dans des assiettes, associé a un cuisinier, il ferait “carton plein” 😉