Les pilules qui dopent votre créativité
Mattel dévoile sa première collection de Barbie non-genrées pour lutter contre les stéréotypes

Mattel dévoile sa première collection de Barbie non-genrées pour lutter contre les stéréotypes

Depuis quelques années, les parents de la nouvelle génération se sont fortement opposés contre les stéréotypes des jouets. Aux USA, leur éthique de consommation a d’ailleurs déjà influencé Disney à bannir les étiquettes “garçons” et “filles” de ses costumes pour enfants, permettant ainsi aux petits bambins d’être libres d’incarner aussi bien un pirate qu’une princesse. Une sorte de révolution en marche, qui change complètement la donne pour les fabricants de jouets.

Et ça, Mattel l’a bien compris. La célèbre marque distributeur de Barbie se donne à 100%, en créant de plus en plus de poupées inclusives. Parmi les nouveaux modèles, la Barbie musulmane, la Barbie en fauteuil roulant mais aussi la Barbie “ronde” : bref, de quoi pouvoir étendre son marché à des enfants qui se sentent enfin représentés.

Et à partir de ce jour, la marque lance une collection de Barbies non-genrées, composée de 7 poupées, avec une large palette de couleurs de peau. Dîtes au revoir aux yeux bleus, aux grands cils, et à la chevelure blonde. La collection “Creatable World” permettra aux enfants de donner l’apparence qu’ils veulent au jouet. De quoi plaire aux filles, aux garçons, mais également aux jeunes non-binaires ou transgenres.

La particularité de ces poupées ? La facilité de personnalisation, avec de nombreuses tenues (pantalons, jupes, une multitude d’accessoires) et des perruques à interchanger ! Sans rien sur le dos, la Barbie ne possède pas de poitrine, et aucun signe qui pourrait induire le genre du jouet. Mattel indique : « Une gamme de poupées créée pour s’émanciper des stéréotypes et inclure tout le monde ».

Néanmoins, le président de la marque, Richard Dickson, précise : « Nous respectons les décisions des parents sur la façon dont ils souhaitent élever leurs enfants. Notre rôle est seulement de stimuler l’imagination ». Une imagination au prix de 27 euros, le package complet de la poupée et sa panoplie. Le progrès s’invite enfin au rayon enfants, et on valide l’initiative ! Pour les inquiets, ne vous en faîtes pas : Mattel continuera bien ses modèles de Barbies féminines, pour le moment.

Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel
Crédits : Mattel

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Suivez Creapills

Comme plus de 3 millions d'internautes, prenez vos pilules de créativité en suivant Creapills sur les réseaux sociaux.

Newsletter créative

Chaque lundi, recevez ma sélection des meilleures idées pour booster votre créativité marketing.

Maxime Delmas

Fondateur de Creapills, j’accompagne les entreprises en quête de créativité marketing avec 3 expertises : inspiration, conception d’activations et médiatisation. Découvrez mes services en cliquant ici.

0
Ajoutez un commentairex
()
x