Et si nous pouvions tout vendre sur Le Bon Coin ? On dirait bien que le site de petites annonces gratuites est une plateforme pleine de surprises ! Les parents d’élèves de l’école Jules Ferry de Crêts-en-Belledonne, en Isère, ont utilisé une technique étonnante pour faire parler du seul établissement scolaire de la commune. Après avoir inscrit des moutons parmi les élèves pour maintenir un certain effectif, ils ont décidé de vendre la classe menacée de fermeture il y a quelques jours sur Le Bon Coin.

Il y a trois mois, des parents d’élèves de l’école Joseph Boche de Cherbourg avaient déjà choisi de publier une petite annonce sur ce site de bonnes affaires. Leur objectif, vendre l’école pour “faire le buzz” et dénoncer la fermeture d’une classe. Les parents d’élèves de l’école de Crêts-en-Belledonne ont opté pour la même option. Sur le site de ventes en ligne, on peut lire : “Suite baisse énorme d’effectifs (- 5 élèves) ayant entraîné une fermeture administrative de classe. Vente d’une salle de classe d’occasion, très bon état (construction récente 2012)“.

Si elle ressemble à une vraie annonce, c’est parce que le bien est décrit avec beaucoup de précision et d’humour : “Salle de classe sans fuites dans le plafond ou moisissures, bonne isolation, sans amiante, totalement équipée avec mobilier récent, équipement numérique dernier cri (tableau blanc interactif) jardinet attenant. Le jardinet a fait l’objet d’une récente tonte de la pelouse par des moutons élèves récemment.” Les “vendeurs” ont même été plus loin : ils ont fixé un prix de vente “à débattre auprès de l’académie de Grenoble“, soit 82 000 euros.

Derrière cette fausse annonce, se cache bien-sûr un véritable cri d’alarme des parents d’élèves qui ne réussissent pas à se faire entendre. Malgré l’inscription de 15 moutons parmi les élèves il y a quelques semaines, ils ne désarment pas et continuent leur combat. Le maire du village, Jean-Louis Maret, se réjouit de cette nouvelle initiative qu’il qualifie de “joyeuse et pleine d’humour“. Toutes ces actions mèneront-elles au dénouement souhaité par les parents d’élèves ? Jean-Louis Maret a rendez-vous début juin avec l’inspection d’académie pour définir l’avenir de l’établissement scolaire. Dans un autre style, le maire de Montereau, dans le Loiret, veut distribuer du Viagra aux habitants pour empêcher la fermeture d’un groupe scolaire.

École Isère Le bon coin

Crédits : Le Bon Coin

École Isère Le bon coin

Crédits : Le Bon Coin

Crédits : Le Bon Coin

Imaginé par : Les parents d’élèves de l’école Jules Ferry de Crêts-en-Belledonne en Isère
Source : france3-regions.francetvinfo.fr

Vous aimerez aussi