Finlande : cette marque commercialise les premiers tampons pour hommes transgenres

À l’occasion de la semaine de la sensibilisation aux personnes transgenres qui se tenait du 13 au 19 novembre, l’entreprise finlandaise Vuokkoset a présenté sa dernière initiative qui vise à faciliter le quotidien des hommes transgenres.

La société de produits d’hygiène a en effet ciblé la dysphorie de genre dont peut souffrir la communauté transgenre. Pour ceux qui l’ignorent, il s’agit d’un trouble psychique qui va perturber l’humeur de la personne en raison d’un mal-être ressenti entre le sexe anatomique et sa véritable identité.

Avec le soutien de l’agence TBWA\Helsinki, la marque a ainsi présenté les premiers tampons pour hommes afin de changer la perception du cycle menstruel et la détresse qui peut en découler. Contrairement aux tampons ordinaires, ils sont proposés dans une boîte bleue au design simple et arbore un jeu de mot ludique avec la contraction des termes “men” et “menstruation”.

Lorsque les personnes transgenres suivent une hormonothérapie dans le but d’entraîner une une masculinisation de leur corps, il peut arriver que leur cycle menstruel perdure quelque temps. À l’aide de ce produit, Vuokkoset souhaite apporter une nouvelle approche sur les protections hygiéniques et casser les codes très féminins qui y sont généralement liés pour les rendre plus inclusifs.

En premier lieu, les tampons pour hommes sont d’abord proposés en édition limitée en Finlande, avant qu’une commercialisation plus globale soit lancée courant 2024. De plus, une partie des bénéfices des ventes sont reversés à l’organisation Trasek ry qui œuvre pour la diversité de genre et la santé sexuelle.

Une initiative engagée qui nous rappelle l’idée de Mattel qui avait lancé sa première collection de Barbie non-genrées pour lutter contre les stéréotypes.

Crédits : Vuokkoset
Crédits : Vuokkoset
Crédits : Vuokkoset
Crédits : Vuokkoset
Crédits : Vuokkoset

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
giotto
giotto
5 mois il y a

De l’art de couper les cheveux en quatre !