Des savons indélébiles pour sensibiliser contre les violences faites aux femmes

Ces deux dernières années, le nombre d’actes violents et de féminicides ont outrageusement augmenté au Mexique. Alors pour sensibiliser et ouvrir le débat, l’organisation Cruces x Rosas qui soutient les femmes victimes de violences a créé un étrange savon violet qui tâche les mains. Objectif : démontrer que ces actes laissent des traces indélébiles dans la vie des victimes et que la société ne doit plus fermer les yeux face à ces drames.

En collaboration avec l’agence Ogilvy PR Mexico, l’association a ainsi dévoilé 4 savons baptisés El Jabón que Mancha (comprenez “Le savon qui tache”). Ce petit objet ordinaire a été imaginé comme un symbole de l’impunité, entraînant une normalisation de ces violences sexistes à l’échelle planétaire et non pas uniquement au Mexique.

Ainsi les savons de couleur violette prennent la forme de visages de femmes portant des signes de violence. Dès que les personnes se lavent les mains avec, sa couleur s’imprègne sur leur peau dans le but de rappeler les traces de coups, qu’ils soient physiques, sexuels ou psychologiques, que les victimes n’oublieront jamais.

Selon plusieurs autorités nationales du Mexique, 10 femmes seraient assassinées chaque jour dans le pays et plus de 357 seraient portées disparues depuis le début de l’année. Face à ces chiffres qui font froid dans le dos, Cruces x Rosas espère éveiller les consciences et encourage les personnes à dévoiler leurs mains tâchées sur les réseaux sociaux.

Grâce à cette opération marketing, l’organisation espère attirer l’œil vers ses engagements et pousser les personnes à s’investir pour exposer au grand jour ces crimes envers les femmes souvent ignorés. Pour en savoir plus sur l’opération, vous pouvez vous rendre sur le site (en espagnol) de Cruces x Rosas.

Et récemment, c’est la marque de prêt-à-porter française Camaïeu qui a fait parler d’elle en détournant ses fiches produits en montrant des femmes avec des ecchymoses toujours pour sensibiliser contre les violences conjugales.

Crédits : Cruces x Rosas
Crédits : Cruces x Rosas
Crédits : Cruces x Rosas
Crédits : Cruces x Rosas
Crédits : Cruces x Rosas
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires