Toy Rescue : le site qui permet de réparer vos jouets cassés grâce à l’impression 3D

Jeter les jouets cassés, on est d’accord, ce n’est pas très écolo. Malheureusement, on ne sait pas souvent quoi faire lorsqu’une poupée ou une voiture vient à perdre une pièce. Mais une société a peut-être trouvé la solution au problème, notamment en lançant la plateforme en ligne Toy Rescue qui permet d’obtenir des pièces détachées pour vos jouets abîmés.

C’est un concept malin, auquel a pensé la start-up Dagoma, qui à l’occasion de Noël, propose de recycler des jouets cassés. Une alternative qui plaira à de nombreux parents, souvent encombrés par les jouets inutilisables qui traînent partout. L’initiative de la plateforme Toy Rescue, consiste donc à référencer des pièces détachées, pour une multitude de jouets très vendus, qui peuvent être produites rapidement grâce à l’impression 3D. Autrement dit, la technologie à la rescousse du développement durable, c’est plutôt intelligent, non ?

Pour ce faire, Dagoma explique avoir “répertorié les pièces le plus souvent cassées, ou perdues, des jouets les plus vendus de ces 40 dernières années”. Suite à quoi, leur équipe s’est mise au travail afin de numériser plus d’une centaine de pièces à l’aide d’un scanner. Une idée inventive, pour promouvoir la fonction principale de Dagoma : la vente d’imprimantes 3D et d’accessoires pour l’impression.

Une opération de communication intelligente qui permet également de sensibiliser les familles aux problèmes de gaspillage, surtout pendant les périodes festives. Alors, si ça vous intrigue, on vous invite à vous rendre sur le site de Toy Rescue.

Comment ça marche ? Vous n’avez qu’à simplement chercher le modèle qui vous intéresse, pour le jeu que vous souhaitez réparer. Ensuite, il “suffit” d’imprimer la pièce à l’aide d’une imprimante 3D. Si vous ne possédez pas d’imprimante 3D (ce qui est sans doute le cas), vous pouvez faire appel à la communauté Dagoma qui présente, sur une carte disponible sur son site, les membres volontaires qui peuvent imprimer la pièce pour vous. Difficile donc de parler d’une opération grand public, mais dans tous les cas l’idée reste maligne pour apporter une pierre à l’édifice dans la démocratisation de l’impression 3D. À suivre !

Avant

Crédits : Toy Rescue

Après

Crédits : Toy Rescue
Crédits : Toy Rescue
Crédits : Toy Rescue
Crédits : Toy Rescue
Crédits : Toy Rescue
Crédits : Toy Rescue
Crédits : Toy Rescue

Avec plus de 4 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux et 3 millions de visiteurs uniques par mois, Creapills est le site francophone de référence sur la créativité.

Pour tout savoir sur nos services d’accompagnements créatifs dédiés aux professionnels (veilles personnalisées, benchmarks, activations marketing, …), rendez-vous sur notre espace Creapills Pro.