Pays-Bas : cette ville devient la 1ère au monde à interdire les pubs pour la viande

Afin d’inciter la population à réduire sa consommation de viande et de surcroît les émissions de carbone qui en découlent, la ville de Haarlem aux Pays-bas située non loin d’Amsterdam a pris une décision radicale. À compter de 2024, elle a décidé d’interdire les publicités faisant la promotion de viande dans les espaces publics, en faisant la première ville au monde à adopter ce type de loi.

Alors que l’Organisation des Nations unies a annoncé que la production alimentaire était responsable de 14% des émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine, la municipalité hollandaise a déclaré qu’elle n’autoriserait plus la diffusion de publicités en rapport avec la viande sur les abribus et bus ainsi que sur les panneaux d’affichage de la ville.

Et bien évidemment cette nouvelle n’a pas tardé à faire réagir, recevant un accueil très mitigé. En effet, les entreprises et producteurs du secteur concerné ont attesté que cette récente mesure était exagérée allant même jusqu’à priver les personnes de leur liberté.

Toutefois, la conseillère municipale du parti GroenLinks, Ziggy Klazes, a répondu que faire la promotion de ces produits allait à l’encontre des préoccupations actuelles concernant la crise climatique. La viande n’est d’ailleurs pas le seul domaine concerné par l’interdiction puisqu’elle viserait également les voitures à essence et diesel, les compagnies aériennes et les combustibles fossiles.

Ces derniers mois, les recours et campagnes de sensibilisation se sont multipliés dans le but d’éveiller les consciences et d’alerter sur le réchauffement climatique. Certains pays n’ont notamment pas hésité à mettre en place des mesures parfois drastiques pour faire prendre conscience du problème sur le long terme et sur le développement des générations futures.

Et dans un esprit similaire, nous vous proposons de (re)découvrir une géniale campagne végétarienne de Burger King créant la confusion entre viande et légume.

Crédits : Cindie Hansen
Crédits : Mark de Jong
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires