Belgique : ce zoo mélange les animaux pour leur bien-être… créant des amitiés improbables

Pairi Daiza est le zoo le plus fréquenté de Belgique. Avec ses 7000 animaux de 700 espèces différentes, le parc attire chaque année plus de 2 millions de visiteurs, mais comme de très nombreux zoos d’Europe, il est actuellement fermé en raison du coronavirus. Pourtant, ce n’est pas ça qui l’empêche de communiquer, comme le montrent les adorables photos ci-dessous qui, depuis quelques jours, font le tour du monde.

Il faut dire que l’une de ses stratégies est d’investir dans le bien-être de ses hôtes. Car si la taille des enclos et la qualité de vie sont importantes, les interactions permettent aux animaux d’être plus heureux. C’est pourquoi, depuis quelques temps déjà, les équipes mélangent les animaux. Ainsi, les pingouins vivent avec les phoques, les kangourous partagent leur enceinte avec les pélicans, les écureuils avec les chauves-souris ou encore les girafes avec les autruches.

Mais le couple qui a le plus retenu l’attention est sans aucun doute la colocation insolite entre orangs-outans et… loutres cendrées. Dans le cadre du programme, les loutres ont été autorisées à vivre dans la rivière qui traverse l’enceinte des grands singes où vivent Ujian (le père de 24 ans), Sari (la mère de 15 ans) et Berani, leur fils de trois ans.

Les orangs-outans, qui partagent 97% de l’ADN des êtres humains, ont besoin d’attention pour les garder occupés. Et quand les gardiens ne jouent pas avec eux avec des puzzles et autres jeux d’esprits, ce sont les loutres qui viennent les rejoindre pour interagir et même jouer à cache-cache.

Amusée par ces échanges, l’équipe du zoo de Pairi Daiza a photographié ces nouveaux amis improbables avant de relayer l’histoire sur ses réseaux sociaux. Et bien évidemment, les médias du monde entier n’ont pas hésité à relayer cette histoire positive qui change avec l’actualité liée au coronavirus. Parmi eux, CNN, Daily Mail, The Sun ont relayé l’actualité et même J. K. Rowling en personne a craqué devant les photos sur Twitter.

Une opération de communication positive et adorable que l’on ne peut découvrir qu’avec le sourire. On imagine que cet élan d’amour remotive aussi les équipes du zoo belge qui accuse une perte de 100 000 euros par jour à cause de la crise actuelle. Une initiative qui n’est pas sans rappeler l’idée du Shedd Aquarium à Chicago qui, également fermé à cause du covonavirus, permet à ses pingouins de se promener partout… pour des photos vraiment amusantes. Ou encore l’aquarium de Monterey qui, toujours dans le même contexte, a choisi de diffuser ses bassins en live sur YouTube.

Crédits : Pairi Daiza / Pascale Jones
Crédits : Pairi Daiza / Pascale Jones
Crédits : Pairi Daiza / Pascale Jones

[wp_ad_camp_4]

Crédits : Pairi Daiza / Pascale Jones
Crédits : Pairi Daiza / Pascale Jones
Crédits : Pairi Daiza / Pascale Jones
8K Shares:
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Les dernières idées