La typographie au service de la pédagogie ? Voici en tout cas une très bonne idée de projet artistique qui vise à expliquer, de la plus simple des manières et grâce à la typographie, ce que sont les maladies neurologiques et les troubles mentaux. Les maladies neurologiques et dégénératives font peur, et pour cause : on a très souvent du mal à les comprendre. Elles sont souvent beaucoup trop floues et abstraites pour les appréhender, alors un artiste a eu l’idée de mettre au clair ces différents troubles, qu’ils soient psychiques ou purement physiques.

L’artiste Igor Kupec, plus connu sous le pseudonyme Inak Ticho, a connu dans sa jeunesse divers épisodes de désordres psychiatriques. Ce passionné de calligraphie a donc eu l’idée d’expliquer les maladies neurologiques et les troubles mentaux à sa manière, en les illustrant avec des lettres et force est de constater que c’est plutôt efficace.

Par exemple, il illustre la maladie de Parkinson avec des lettres qui tremblent, tandis que pour la maladie d’Alzheimer, il choisit d’oublier la fin du mot. La dépression est illustrée avec une typographie littéralement effondrée, tandis que l’anorexie est dévoilée avec une police d’écriture extrêmement fine. On vous laisse découvrir ci-dessous les différentes typographies de l’artiste Inak Ticho qui illustre ces différents troubles mentaux et maladies neurologiques de la plus simple et la plus évidente des manières.

Maladie d’Alzheimer

Crédits : Inak Ticho

Dépression

Crédits : Inak Ticho

Schizophrénie

Crédits : Inak Ticho

Anorexie

Crédits : Inak Ticho

Narcissisme

Crédits : Inak Ticho

Mégalomanie

Crédits : Inak Ticho

Burnout

Crédits : Inak Ticho

Syndrome de Gilles de la Tourette

Crédits : Inak Ticho

Trouble obsessionnel compulsif

Crédits : Inak Ticho

Paranoïa

Crédits : Inak Ticho

Bipolarité

Crédits : Inak Ticho

Insomnie

Crédits : Inak Ticho

Phobie

Crédits : Inak Ticho

Maladie de Parkinson

Crédits : Inak Ticho

Addiction

Crédits : Inak Ticho

Imaginé par : Inak Ticho
Source : topito.com

Vous aimerez aussi