Des images chocs sur les sodas pour lutter contre le diabète

Campagne 360, social media, vidéos virales… Découvrez The Pill 💊 : l'agence créative de Creapills qui accompagne les marques dans leur stratégie de communication & marketing. Cliquez ici

Afin de réduire la consommation de sucres chez les enfants, des scientifiques des universités d’Harvard et de Caroline du Nord ont mené une étude sensibilisation directement auprès des parents. Comment ? En apposant des images chocs sur des canettes de boissons sucrées.

Lors de cette étude organisée dans un supermarché, les parents devaient choisir les goûters de leurs enfants. Ils ont été divisés en deux groupes, l’un observait des canettes classiques avec un code-barres tandis que l’autre avait accès aux canettes sur lesquelles des images d’avertissement avaient été ajoutées. Le résultat est évidemment sans appel : le groupe de parents ayant vu les images ont évidemment acheté moins de sodas.

Aux États-Unis, les enfants consommeraient beaucoup plus de boissons sucrées que la quantité recommandée. Ainsi, les chercheurs se sont inspirés des visuels présents sur les paquets de cigarettes, un dispositif devenu obligatoire depuis 2011 en France. De cette façon, les images peuvent sensibiliser les parents sur les risques de diabète de type 2, de maladies cardiaques et les conséquences d’une surconsommation de sucres.

En suivant le modèle des paquets de cigarettes qui a déjà fait ses preuves, les équipes universitaires espèrent qu’une mise en place de ces images pourra être possible pour limiter le développement de maladies et éduquer autant les parents que les enfants sur le sujet. Pour découvrir l’étude en intégralité, vous pouvez vous rendre sur le site PLOS Medicine.

Crédits : Universités d’Harvard et de Caroline du Nord
Crédits : Universités d’Harvard et de Caroline du Nord
Crédits : Universités d’Harvard et de Caroline du Nord

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
BLADE
1 mois il y a

Merci à ces chercheurs d’avoir bien précisé “diabète de type 2” !
Car le diabète de type 1, maladie auto-immune, n’a rien à voir avec une alimentation trop riche en sucres…