Google rend hommage à Ignace Semmelweis : l’homme qui a démocratisé le lavage des mains

Son nom ne vous dit sans doute rien et pourtant c’est grâce à lui que nous avons aujourd’hui le réflexe de nous laver les mains. Un geste qui est, en pleine crise du coronavirus, encore plus recommandé d’effectuer régulièrement afin d’optimiser toutes les chances d’éliminer le virus. C’est donc à travers un doodle animé que le moteur de recherche américain Google a choisi de rendre hommage à Ignace Philippe Semmelweis.

Car si aujourd’hui il paraît naturel de se laver les mains pour se débarrasser des microbes et autres bactéries, il n’en a pas toujours été le cas. En 1847, alors jeune médecin, Ignace Semmelweis s’est intéressé au taux de mortalité anormalement élevé dans la maternité de l’hôpital de Vienne dans lequel il officiait. L’histoire est très intéressante car cette maternité est partagée en deux parties : une où travaillent des étudiants et une autre où ne travaillent que des sages-femmes.

Alors que ces dernières ne pratiquent que des accouchements, les étudiants eux alternent entre accouchements et dissections de cadavre. Vous avez compris où on voulait en venir : les étudiants ne se lavant pas les mains après avoir disséqué un cadavre, 1 femme sur 5 qu’ils prenaient en charge mourrait en couche, contre 1 femme sur 30 quand elles étaient prises en charge par les sages-femmes.

Ignace Semmelweis a donc étudié la question et quelques mois plus tard il propose le lavage des mains à l’eau chlorée aux étudiants, entre la salle d’autopsie et la salle d’accouchement. Un petit geste qui a permis immédiatement de réduire le taux de mortalité par 10.

Malheureusement pour lui, Ignace Semmelweis ne connaîtra pas le succès avec sa découverte pourtant capitale car il mourut dans d’étranges circonstances à l’âge de 47 ans en 1865, après avoir été interné dans un asile. Quelques années plus tard, le français Louis Pasteur a expliqué les travaux de Semmelweis ; l’asepsie est alors devenue la norme pour chaque acte médical, même le plus banal.

Et si aujourd’hui les autorités sanitaires vous demandent de vous laver les mains régulièrement, c’est donc grâce à l’action de ce scientifique autrichien qui, on peut le dire, a sauvé des millions de vies humaines. Un hommage international comme Google a le pouvoir de le faire est donc le bienvenu. Et si le sujet vous intéresse, on vous recommande de regarder cette vidéo de la chaîne YouTube Asclépios qui relate l’histoire méconnue mais passionnante de Semmelweis.

Avec plus de 4 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux et 3 millions de visiteurs uniques par mois, Creapills est le site francophone de référence sur la créativité.

Pour tout savoir sur nos services d’accompagnements créatifs dédiés aux professionnels (médiatisation, inspiration, conception d’activations marketing), rendez-vous sur notre espace Creapills Pro.