Pour la première fois, le Crazy Horse recrute une danseuse équipée d’une prothèse

Connaissez-vous Viktoria Modesta ? Du 3 au 16 juin 2019, la chanteuse britannique et performeuse va se produire sur la mythique scène du Crazy Horse. Amputée depuis l’âge de 20 ans, l’artiste va y présenter ses prothèses futuristes. Car c’est ce qui fait sa particularité, mais aussi sa force …

Difficile de rester indifférent face à Viktoria qui, on peut le dire, a le sens du spectacle. À seulement 31 ans, la jeune femme est une véritable bête de scène ; à la fois chanteuse et mannequin, elle transmet un véritable message d’acceptation et chamboule les codes établis de la “beauté conventionnelle”. En surmontant son handicap, elle ne cesse d’inspirer et de fasciner les foules. D’ailleurs, son clip “Prototype” a été visionné plus de 11 millions de fois sur YouTube !

Reconnue pour ses ambiances visuelles très travaillées, elle se sert de sa prothèse, qui remplace sa jambe amputée, pour créer un univers robotique, baigné de jeux de lumières blanches. Assumant pleinement son style hors du commun, elle revendique sa différence avec beaucoup de courage et quand même un peu de culot !

Combinant art et technologie, Viktoria transforme le corps humain en chef d’œuvre, révélant un futur innovant pour la femme artiste. Avec créativité, elle contribue à redessiner le rôle ainsi que l’image de la féminité et donne à voir une autre vision de la femme sensuelle du XXIe siècle. En bref, un regard jeune et frais accompagné d’effets visuels époustouflants.

Pourtant, même si quelques uns perçoivent encore son amputation comme un vrai handicap, elle en a fait son charme avec brio. Son histoire ? Elle a du faire le choix difficile de se faire amputer la jambe à 20 ans, car déficiente de naissance, afin de pouvoir mieux bouger mais surtout “libérer sa créativité, loin des stéréotypes”.

Et il se trouve que c’est le Crazy Horse, le très célèbre cabaret, qui a fait le choix d’inviter la danseuse d’origine lettonne pour “magnifier la différence”. Mais en invitant une guest star atypique, le cabaret parisien compte également sortir des sentiers battus, tout en gardant le glamour qui le caractérise. Justement, la directrice artistique de l’établissement, Andrée Deissenberg, a confié avoir été subjuguée par l’univers de Viktoria ainsi que sa volonté de fer. Andrée a donc loué l’artiste pour quelques représentations sur scène, surtout parce que Viktoria incarne “la faiblesse qui se métamorphose en force et atout”.

Crédits : Viktoria Modesta

Cette “showgirl bionique” fera suite à de grandes stars déjà passées par là, telles qu’Arielle Dombasle, Dita Von Teese ou Clotilde Courau. «Monter sur cette scène est pour moi l’occasion parfaite de mettre en scène ma vision» explique Viktoria Modesta. «Avec le Crazy Horse, nous allons repousser les limites de la féminité de la manière la plus innovante et la plus surprenante qui soit.»

En tout cas, ça donne envie d’aller découvrir le spectacle ! Une femme moderne, véritable couteau-suisse, qui revendique sa différence ; c’est une leçon de vie qui inspire autant qu’elle surprend. À l’heure où nous écrivons ces lignes, rien n’a encore filtré sur le show. Mais une chose est sûre, c’est que Viktoria va encore beaucoup faire parler d’elle !

Crédits : Viktoria Modesta
Crédits : Viktoria Modesta
Crédits : Viktoria Modesta
Crédits : Viktoria Modesta
Crédits : Viktoria Modesta

Imaginé par : Viktoria Modesta
Source : lefigaro.fr

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

Avec plus de 3 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux et 1,5 million de visiteurs uniques par mois, Creapills est le site francophone de référence sur la créativité.

Retrouvez chaque jour des idées inspirantes dans tous les domaines : marketing, arts, technologie et social.

Pour nous contacter, en savoir plus sur notre vision et nos services : cliquez ici.