C’est un fait : la corruption est forte dans la sphère politique au Brésil (pour ne parler que du Brésil). Alors, des initiatives se créent un peu partout pour sensibiliser les populations à ce terrible fléau et surtout aider les électeurs à y voir plus clair. C’est notamment le cas de “The Corruption Detector”, un projet surprenant entrepris par l’agence Grey pour le compte de l’association de consommateurs ReclameAQUI.

“The Corruption Detector” se présente comme une application smartphone capable de détecter les politiques corrompus en scannant leur visage. Le principe est simple : il suffit à l’utilisateur de prendre une photo d’un politique, ou tout simplement celle d’une affiche ou de n’importe quel prospectus de campagne.

Grâce à une technologie de reconnaissance faciale développée par Microsoft (qui prétend avoir un taux de précision de 98%), le “Détecteur de Corruption” va ainsi analyser les différents traits du visage d’une personnalité pour l’identifier et proposer à l’utilisateur une fiche qui liste ses condamnations et procès en cours… que l’intéressé aimerait sans doute oublier.

Une initiative surprenante qui a beaucoup fait parler au Brésil, et pour cause : elle a été initiée à l’occasion des élections présidentielles 2018. Niveau retombées, l’application aura permis à l’association ReclameAQUI de toucher plus de 120 millions de personnes dans le monde et a généré plus de 400 000 téléchargements organiques lors de sa semaine de mise en ligne. Elle a notamment été primée aux Cannes Lions avec le prestigieux Grand Prix Mobile en juin 2018. Malheureusement, pas la peine de la télécharger dans nos contrées car elle ne fonctionne pas avec les politiques français !

Enfin, pour l’anecdote, l’initiative n’est pas totalement nouvelle pour ReclameAQUI. Fortement engagée contre la corruption en politique, l’association avait déjà créé en 2017 un plug-in pour Google Chrome qui souligne le nom des personnalités politiques accusées de corruption.

Crédits : ReclameAQUI

Crédits : ReclameAQUI

Crédits : ReclameAQUI

Crédits : ReclameAQUI

Crédits : ReclameAQUI

Crédits : ReclameAQUI

Imaginé par : ReclameAQUI et Grey Brazil
Source : youtube.com

Vous aimerez aussi

Plus d’idées dans Les idées