Brésil : un pont végétalisé pour aider les singes menacés à traverser la route

Face à la montée de l’urbanisation et de son impact sur les animaux sauvages qui peuplent la zone, les écologistes de la ville de Rio de Janeiro au Brésil ont mis en place des mesures efficaces. Notamment avec la construction d’un pont au-dessus d’une autoroute pour aider une espèce de singes en voie d’extinction à circuler dans un périmètre plus large.

La Forêt Atlantique est actuellement l’unique endroit au monde où les tamarins-lions dorés y vivent à l’état sauvage. Mais en 2018, une épidémie de fièvre jaune a touché 32% de l’espèce, n’en laissant seulement que 2500 dont la survie est constamment menacée par le développement humain.

Ces animaux en voie d’extinction ne peuvent vivre ailleurs que dans leur habitat naturel. C’est pourquoi des défenseurs de la cause animale ont eu l’idée de mettre en place un pont sur lequel pousse de la végétation. Objectif : inciter les singes à passer dessus pour élargir leur zone de confort et protéger l’espèce.

En les isolant dans une parcelle restreinte de terre, les tamarins-lions dorés n’auraient pas eu l’espace nécessaire à leurs besoins. Une belle initiative qui nous rappelle aussi cette infrastructure construite en Australie qui permet aux crabes de l’île Christmas de traverser la route en toute sécurité pour assurer leur migration.

Crédits : Forêt Atlantique (Brésil)
Crédits : Forêt Atlantique (Brésil)
Crédits : Forêt Atlantique (Brésil)
Crédits : Forêt Atlantique (Brésil)
Crédits : Forêt Atlantique (Brésil)
Crédits : Forêt Atlantique (Brésil)

Australie : un pont permet aux crabes de traverser la route pour assurer leur migration en toute sécurité

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Antoine
Antoine
7 mois il y a

Ca existe en France depuis longtemps, même si les singes ne sont pas concernés.