Savez-vous ce qu’est la nomophobie ? Il s’agit de cette nouvelle phobie dont souffrent de plus en plus de personnes qui consiste à ne pas supporter être séparé de son téléphone. Ces petits objets qui nous connectent à internet sont devenus omniprésents et il faut avouer qu’on y devient rapidement accro. Et comme pour toute addiction, il existe des solutions pour essayer de se passer de sa “drogue” : c’est notamment le cas de ces Substitute Phones.

Les Substitute Phones ont été imaginés par le designer viennois Klemens Schillinger et reprennent la forme des smarpthones. Ils contiennent un roulement à billes qui peut être situé à l’horizontale, la verticale ou la diagonale et qui permettent de simuler les mouvements de swipe, de scrolling ou encore de zoom.

Des substituts pour combatte l'addition aux smartphones

Crédits : Klemens Schillinger · Photo : Leonhard Hilzensauer

Une idée à la fois décalée et très intelligente. Les designs de ces substituts sont plutôt amusants car ils rappellent forcément ceux des smartphones. Par ailleurs, au dos de ces derniers est écrit un texte qui rappelle bizarrement l’univers d’Apple.

On ne sait évidemment pas si les Substitute Phones seront efficaces pour combattre notre addiction aux smartphones mais si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter la page dédiée à cette drôle d’invention sur le site de Klemens Schillinger.

Des substituts pour combatte l'addition aux smartphones

Crédits : Klemens Schillinger · Photo : Leonhard Hilzensauer

Des substituts pour combatte l'addition aux smartphones

Crédits : Klemens Schillinger · Photo : Leonhard Hilzensauer

Des substituts pour combatte l'addition aux smartphones

Crédits : Klemens Schillinger · Photo : Leonhard Hilzensauer

Des substituts pour combatte l'addition aux smartphones

Crédits : Klemens Schillinger · Photo : Leonhard Hilzensauer

Des substituts pour combatte l'addition aux smartphones

Crédits : Klemens Schillinger · Photo : Leonhard Hilzensauer

Des substituts pour combatte l'addition aux smartphones

Crédits : Klemens Schillinger · Photo : Leonhard Hilzensauer

Imaginé par : Klemens Schillinger
Source : dezeen.com

Vous aimerez aussi