Payer un messager pour manifester à votre place, voici l’idée de la startup Wistand. Le créateur de la plateforme, Grégoire Laugier, vient de concevoir l’ubérisation de la manifestation en vous permettant de payer d’autres personnes, des “messagers” disponibles, pour qu’elles manifestent pour vous. “C’est une plateforme qui permet à des gens loin des manifestations, empêchées pour des raisons médicales ou professionnelles, de se faire représenter par un auto-entrepreneur“, déclare le fondateur.

Le dispositif fonctionne de la même manière qu’un autre dispositif de mise en relation de services, comme l’application Uber. “Sur cette plateforme, on peut “commander” un auto-entrepreneur pour une manifestation précise, pour une durée définie, et lui faire porter le t-shirt de son choix avec un message personnalisé“, précise Grégoire Laugier, également agriculteur et producteur indépendant de documentaires.

Si vous optez pour ce dispositif, sachez qu’il vous en coûtera 15 euros de l’heure. Wistand perçoit 20% de commission et le reste est viré au “messager” – déclaré comme auto-entrepreneur – lorsque la manifestation est terminée. Sur le site, on retrouve déjà une liste de manifestations à venir. Parmi elles : une marche contre Monsanto et Bayer le 18 mai et une marche pour l’océan le 8 juin. Ces manifestations ne peuvent être proposées que par des organisateurs défendant leur cause – les “ambassadeurs” – et sont controlées par Wistand qui vérifie si elles respectent tous les critères. Le manifestant et le “messager” sont mis en relation uniquement si leurs convictions sont en adéquation.

On veille à ce qu’il n’y ait pas d’appel à la haine, pas de propos qui puissent choquer, et que la manifestation soit déclarée en préfecture.

Impossible donc d’y inscrire une manifestation non déclarée de Gilets jaunes, mouvement qui se mobilise notamment grâce aux réseaux sociaux. Il n’est pas possible non plus pour l’instant de savoir si la plateforme suscite un réel engouement auprès du public car sur une cinquantaine d’inscrits, “une vingtaine de journalistes ont voulu voir de quoi il s’agit“.

Selon le créateur de Wistand, le dispositif vise à corriger une “inégalité dans le droit de manifester” qui serait favoriser par le fait d’être éloigné d’une mégapole ou d’exercer une profession réglementée. Il affirme s’être rapproché d’associations qui aident les personnes dans le besoin afin de leur proposer de devenir des “messagers”. Mais peut-on participer à une manifestation caractérisée de droite puis dans une autre de gauche ? “Je ne le crains pas, et j’espère que ça va être le cas. On se construit une opinion politique en parlant avec tout le monde. De toute façon, on vérifiera les choses avant. Il n’y aura pas de manifestations de néonazis par exemple. Ce seront surtout des causes positives“, déclare Grégoire Laugier.

Une initiative étonnante et qui prête évidemment à sourire tant elle peut paraître absurde. Pourtant, elle ne fait que suivre les évolutions de la société et son ubérisation où tous les services se vendent et s’achètent en quelques clics. Ça fait réfléchir non ?

Crédits : Clem Onojeghuo / Unsplash

Crédits : Mirah Curzer / Unsplash

Crédits : Vlad Tchompalov / Unsplash

Crédits : Josh Howard / Unsplash

Imaginé par : Wistand
Source : wistand.org

 

Vous aimerez aussi