Cet immense parc éolien de 300 mètres de haut peut alimenter 80 000 maisons

Rendez votre marque créative avec Creapills Lab. Découvrez nos solutions pour les entreprises en quête de créativité dans leur stratégie de communication & marketing. cliquez ici

Depuis quelques années et face au défi climatique toujours plus important, les solutions pour produire de l’énergie renouvelable ont le vent en poupe. Et parmi les projets les plus ambitieux, on trouve sans doute celui de la société norvégienne Wind Catching Systems qui a imaginé un immense parc éolien vertical et flottant utilisant une centaine de turbines.

Baptisé Windcatcher (traduisez “Attrape-vent”), ce projet ambitieux a pour objectif de produire de l’énergie renouvelable destinée à plus de 80 000 foyers pour un coût similaire aux autres sources d’énergie actuelles. Un rendement extraordinaire rendu possible grâce au travail de 117 turbines.

Fixées sur la structure en acier de 300 mètres de haut (aussi haute que la Tour Eiffel), une tourelle rotative permettra à toute l’installation de tourner dans le sens du vent. Le fait que les turbines soient placées sur une structure flottante dans une mer profonde les rend beaucoup plus efficaces que celles sur des fondations fixes dans une eau peu profonde, la force du vent étant bien plus importante en haute mer. Les turbines quant à elles sont conçues pour une durée de vie estimée à 50 ans et optimisées pour résister aux intempéries et aux effets du sel.

Le processus demande actuellement beaucoup d’imagination pour trouver des solutions afin de réduire les coûts d’une telle installation. La société Wind Catching Systems travaille aujourd’hui avec l’Institut des Technologies de l’Energie et la société de services Aibel sur cette problématique avec pour objectif de produire une énergie moins chère que les solutions actuelles. Un projet pilote du parc devrait être mis en service en 2022 et le système devrait être opérationnel dès 2024.

Et parmi les projets fous en matière d’énergie, ce parc éolien vertical nous rappelle un peu le projet de la Squall Tower à Dubaï : cette tour éolienne tournant grâce au vent pour produire de l’énergie, imaginée par le cabinet d’architectes HAADS.

Windcatcher : un parc éolien vertical haut de 300 mètres

Crédits : Wind Catching Systems
Crédits : Wind Catching Systems
Crédits : Wind Catching Systems
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Olivier
Olivier
7 jours il y a
Reply to  Andre

Pourquoi l’horreur ? si c’est très loin en mer cela ne gène pas. Les plateformes pétrolières ne me gênent pas car je ne les vois pas.