Il détourne des tableaux classiques avec modernité et humour

Les courants artistiques se succèdent et ne se ressemblent pas… ou presque. En effet, certains artistes prennent un malin plaisir à détourner les œuvres de leurs aînés en leur apportant une touche de modernité à l’image du créatif Varkey.

C’est en 2020 durant les confinements que cet ingénieur de profession a débuté sa série de mashups mêlant tableaux historiques et culture populaire. L’idée lui est venue après avoir découvert des affiches de prévention du Ministère de la culture ukrainien qui avait ajouté des gants et des masques à de célèbres peintures.

Qu’il s’agisse de “La Nuit étoilée” de Van Gogh, de “La Jeune Fille à la Perle” de Johannes Vermeer ou de “La Joconde” de Leonard de Vinci, rien n’échappe à l’œil aguerri de ce passionné d’histoire et d’art. Ainsi, il n’hésite pas à immiscer des smartphones, des aliments de junk food ou à ajouter des phrases sarcastiques et décalées collant parfaitement à la situation.

On vous laisse découvrir ci-dessous les détournements de tableaux célèbres de Varkey, à retrouver également sur son compte Instagram. Et si vous appréciez ce type de détournements, nous vous proposons de (re)découvrir l’artiste français Pierre-Adrien Sollier qui transforme les personnages de tableaux célèbres par des Playmobil.

“Une épine au milieu des roses” de James Sant

Crédits : Varkey

“Alors comment vous êtes-vous rencontrés ?” / “Tout commence avec une réponse à une story”

“Rendez-vous” de Arthur Georg von Ramberg

Crédits : Varkey

“Tu es mon âme sœur” / “Je n’ai pas d’âme”

“La mariée parée de son amie” de Henrik Olrik

Crédits : Varkey

“Comment vas-tu ?” / “Je n’en ai aucune idée”

“L’heure du thé dans l’atelier de l’artiste” de Victor de Bornschlegel

Crédits : Varkey

“Es-tu plutôt une personne de la montagne ou de la plage ?” / “Je suis à peine une personne”

“Les Époux Arnolfini” de Jan van Eyck

Crédits : Varkey

“Alors, garçon ou fille ?” / “Non c’est de la nourriture”

“La Nuit étoilée” de Vincent van Gogh

Crédits : Varkey

“Le flirt” de Vittorio Reggianini

Crédits : Varkey

“Je t’aime” / “Jusqu’à quand ?”

“La proposition” de Eugene Von Blaas

Crédits : Varkey

“As-tu un Onlyfans ?” / “Je n’ai que des problèmes”

“Mona Lisa” de Leonard de Vinci

Crédits : Varkey

“Lisa gémissante”

“Le flirt” de Ferdinand Minor

Crédits : Varkey

“Je pense que je t’aime bien” / “Tu aimes mon Instagram”

“Le thème du poète” de Thomas Webster

Crédits : Varkey

“Comment peux-tu être si belle ?” / “Filtres Instagram”

“La cour” de Eugen de blaas

Crédits : Varkey

“Ressens-tu quelque chose pour moi” / “Je me sens désolée pour toi”

“Portrait de Gerard Andriesz Bicker” de Bartholomeus van der Helst

Crédits : Varkey

“Snaccident : manger un sachet entier de chips par erreur”

“Salomé avec la tête de saint Jean-Baptiste” de Le Caravage

Crédits : Varkey

“Je ne suis pas accro à la cocaïne. J’aime juste comment ça sent”

“La Jeune Fille à la perle” de Johannes Vermeer

Crédits : Varkey

“La jeune Perle à la fille”

“Adoration de l’Enfant” de Gerrit van Honthorst

Crédits : Varkey

“Merci Dieu pour ça”

“Le baiser” de Francesco Hayez

Crédits : Varkey

“Christ, le consolateur” de Carl Bloch

Crédits : Varkey

“Reine Victoria” de Winterhalter

Crédits : Varkey

“La Comtesse de Beaussier” de Edouard Louis Dubufe

Crédits : Varkey

“Self Control : ne pas finir le popcorn avant que le film ne commence”

“La Création d’Adam” de Michel-Ange

Crédits : Varkey

“Le roi de Thulé” de Pierre Jean Van der Ouderaa

Crédits : Varkey

“Les roses sont rouges, les violettes sont bleues, la Vodka coûte moins qu’un dîner pour deux”

“La réussite” de Joseph Caraud

Crédits : Varkey

“La dentellière” de Josephus Laurentius Dyckmans

Crédits : Varkey

“Gmail ? Non j’ai besoin d’e-mail”

“Napoléon dans son cabinet de travail” de Jacques Louis David

Crédits : Varkey

“Deux Femmes à la fenêtre” de Bartolomé Esteban Murillo

Crédits : Varkey

“Tu me fais souhaiter d’avoir plus de majeurs”

“Rosa Mystica” de Francisco Laporta Valor

Crédits : Varkey

“La sérénade” de Emil Rau

Crédits : Varkey

Quand la vie ferme un ordinateur, elle te fait avoir un iPhone”

“Lady Godiva” de Joseph Van Lerius

Crédits : Varkey

“Douche chaude : douche normale mais avec moi dedans”

“Ivan le Terrible tue son fils” d’Ilya Répine

Crédits : Varkey

“Ne pas boire et conduire”

S’abonner
Notifier de
guest

3 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
thesirix
thesirix
8 jours il y a

un comparatif avec les vrai œuvre aurai été intéressant je ne les connaissais pas tout et il est difficile de s’y retrouvé pour comparé et ce cultivé 🙂

NoTTo
NoTTo
18 jours il y a

Dans le meêm genre, vous trouverez des détournements des cases de tintin sur la page instagram du dessinateur NoTTo
https://www.instagram.com/bdnotto/

Bashlord
Bashlord
19 jours il y a

Un faux graphiste fait ca mieux et en français…