Ce peintre détourne les tableaux célèbres avec… des Playmobil

Campagne 360, social media, vidéos virales… Découvrez The Pill 💊 : l'agence créative de Creapills qui accompagne les marques dans leur stratégie de communication & marketing. Cliquez ici

Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’artiste français Pierre-Adrien Sollier ne jouait pas vraiment avec des Playmobil lorsqu’il était enfant. Et pourtant il a décidé d’en faire le thème principal de son art puisqu’il détourne de célèbres tableaux en transformant les personnages par les célèbres jouets.

En 2006, alors que ce passionné de cinéma d’animation suit des études de graphisme et d’animation 3D à Londres, il commence à dessiner des Playmobil pour concevoir ses story-boards. Trouvant le visage des Playmobil plus drôles et évocateurs, il se lance le défi de redessiner le tableau “Le Radeau de la méduse” de Théodore Géricault.

Face à l’intérêt et aux retours intrigués que sa création a suscités, il a décidé de continuer sur sa lancée et d’en faire une série de peintures qui lui permettra d’exposer jusqu’en Corée du Sud. Ainsi depuis 16 ans, il s’est réapproprié à sa manière des œuvres telles que La Laitière de Johannes Vermeer, La Joconde de Léonard de Vinci, La naissance de Vénus de Sandro Botticelli ou encore Le cri d’Edvard Munch.

On vous laisse découvrir ci-dessous les détournements de tableaux célèbres avec des Playmobil de Pierre-Adrien Sollier, à retrouver sur son compte Instagram et sur son site Internet. Et si vous appréciez ce genre de créations insolites, celles de l’artiste Rodney Pike qui détourne les tableaux célèbres avec Mr Bean devraient vous plaire.

La Laitière de Johannes Vermeer

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Johannes Vermeer

Autoportrait de Vincent van Gogh

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Vincent van Gogh

La naissance de Vénus de Sandro Botticelli

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Sandro Botticelli

La Persistance de la mémoire de Salvador Dalí

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Salvador Dalí

La Liberté guidant le peuple d’Eugène Delacroix

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Eugène Delacroix

Le Cri d’Edvard Munch

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Edvard Munch

La Dame à l’hermine de Léonard de Vinci

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Léonard de Vinci

American Gothic de Grant Wood

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Grant Wood

La Joconde de Léonard de Vinci

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Léonard de Vinci

Chop Suey d’Edward Hopper

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Edward Hopper

Le Radeau de La Méduse de Théodore Géricault

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Théodore Géricault

Femme à l’ombrelle tournée vers la gauche de Claude Monet

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Claude Monet

Les Époux Arnolfini de Jan van Eyck

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Jan van Eyck

Un dimanche après-midi à l’Île de la Grande Jatte de Georges Seurat

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Georges Seurat

Portrait de Marcel Proust de Jacques-Emile Blanche

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Jacques-Emile Blanche

Bacchus de Caravage

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Caravage

La Danse au Moulin-Rouge de Henri de Toulouse-Lautrec

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Henri de Toulouse-Lautrec

Autoportrait de Frida Kahlo

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Frida Kahlo

La Charmeuse de serpents de Henri Rousseau

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Henri Rousseau

Autoportrait aux gants d’Albrecht Dürer

Crédits : Pierre-Adrien Sollier
Crédits : Albrecht Dürer

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
JOLY
JOLY
3 mois il y a

J’aime beaucoup cet humour d’autodérision, bravo et en plus ça permet de retrouver ces grands chef-d’œuvre et leurs artistes