Chaque année depuis 2012, les Trophées de la Com’ Sud Ouest récompensent les meilleures idées des agences présentes en Régions Occitanie ou Nouvelle-Aquitaine. Créé par le regroupement de l’APACOM (Professionnels de la communication en Aquitaine) et du Club de la Com (l’association des professionnels de la communication et du marketing), cet événement est le 1er concours de communication interrégional. Pour son édition 2017, les organisateurs ont proposé à Creapills de faire partie du jury, mission que nous avons acceptée sans hésitation.

La raison est simple. Les Trophées de la Com’ ont pour mission de valoriser les créations et les stratégies de communication, tout comme ce que nous faisons au quotidien en détectant des idées créatives, souvent liées au monde de la communication et du marketing.

Avant de présenter les lauréats par catégorie, il convient de présenter les membres du jury qui ont eu la lourde tâche de sélectionner les dossiers parmi des opérations de très bonne qualité. Pour cette édition 2017, nous étions donc 10 membres parmi lesquels :

  • Mathias Vicherat, directeur général adjoint du groupe SNCF
  • Erwan Gringoire, fondateur de l’agence Playgrnd*
  • Thomas Barbelet, directeur Exécutif Marque et Communication du Groupe Keolis
  • Maxime Delmas, fondateur et CEO de Creapills
  • Céline Lazorthes, fondatrice et dirigeante du groupe Leetchi
  • Florent Kervot, directeur général de l’agence ‎Mullen Lowe Paris
  • Fabrice Impériali, Directeur adjoint de la communication du CNRS
  • Pascale Locmane, directrice de la communication de ‎Lacoste
  • David Rigot, directeur adjoint à la communication de TF1
  • Edouard Pacreau, co-fondateur de l’agence Altmann+Pacreau

Les Trophées ont été remis ce jeudi 26 octobre 2017 au Centre de Congrès Pierre Baudis (Toulouse) au cours d’une soirée exceptionnelle rassemblant plus de 600 personnes, parmi lesquelles des représentants régionaux et de nombreuses agences et annonceurs venus célébrer les métiers de la créativité. Maintenant, place aux lauréats par catégorie !

Photo finale rassemblant le jury et les lauréats des Trophées de la Com' 2017

Photo finale rassemblant le jury et les lauréats

Lauréat Communication digitale

Baptisée Kdorigami, cette opération de communication imaginée par l’agence St John’s pour Cultura met à l’honneur le papier cadeau. L’idée ? Créer le premier papier cadeau qui se réutilise pour se transformer en origami. Ce papier cadeau original qui fait travailler l’imagination a été distribué en 280 000 exemplaires dans 20 magasins de la marque. L’agence a également permis aux internautes de voter pour leur animal préféré (les origamis représentaient des animaux) générant ainsi plus de 110 000 interactions avec plus de 23 000 participants. Une opération créative, maligne avec de très belles retombées !

Lauréat Audiovisuel

Imaginé par l’agence Pinkanova pour Toulouse Métropole, “Et si la gravité n’existait pas?” est un film qui vise à sensibiliser de manière créative à la propreté de la ville. Réalisée dans la ville rose, cette séquence très visuelle présente des déchets non-soumis à la gravité qui se mettent à s’envoler… et deviennent ainsi beaucoup plus dérangeants pour les passants. Un jeu de mots très malin sur la gravité terrestre et la gravité du geste qui donne un résultat intelligent et marquant qui change des communications habituelles. Bravo à la ville de Toulouse d’avoir osé la créativité pour sensibiliser !

Lauréat Branding / Identité de marque

Sollicitée par Les Vignobles Foncalieu afin de créer une nouvelle image de marque pour la gamme de vins Château Haut Gléon, l’agence Happy a exécuté un excellent travail de design et de storytelling. Alliant technologie (nouvelle forme de bouteille, étiquette granulée, …) et intelligence graphique, cette nouvelle image a ainsi permis à la marque d’obtenir d’excellents résultats commerciaux avec un boom des ventes aux USA et au Royaume-Uni avec une augmentation de 13% des ventes en volume !

Gamme des bouteilles Château Haut-Gléon Les bouteilles Château Haut-Gléon

Lauréat Communication Extérieure / Insertion presse

Adoptez une poule ! Derrière cette amusante initiative de la ville de Rodez, se cache une véritable bonne idée. Car oui, les poules sont très utiles pour plusieurs raisons : en plus de pondre des œufs, elles picorent vos restes et vos épluchures, sont faciles à vivre et donnent vie à votre jardin en apportant de l’affection. À la demande de Rodez, l’agence ICOM a ainsi imaginé une campagne originale basée sur des jeux de mots et des visuels amusants. Résultats : 1 000 poules adoptées à la fin de l’opération.

La campagne Adoptez une poule

Adoptez une poule et réduisez vos déchets Une poule qui réduit vos déchets

Lauréat Édition

Edmond & Fils est un fabricant français de mobilier d’extérieur en acier. Connus dans le monde entier, ses produits s’exposent au Parc des Tuileries à Paris, au château de Vaux-le-Vicomte, sur la promenade des Anglais à Nice… Malgré tout, elle ne disposait d’aucun support de communication ou de contenu de marque et c’est pour cela qu’elle a fait appel à l’agence WSB. Cette dernière a ainsi conçu un livret premium de 24 pages présentant la marque, qui deviendra son nouveau support de communication. Un exercice de style raffiné pour faire ressortir l’authenticité et la qualité d’une entreprise qui promeut le savoir-faire français à l’international.

Le livret premium Edmond & fils Le livret premium Edmond & fils Le livret premium Edmond & fils Le livret premium Edmond & fils Le livret premium Edmond & fils

Lauréat Evénementiel / Relations publics

Parmi les événements en lice, le jury a retenu celui du fabricant français de confitures et confiseries Maison Francis Miot. Baptisé Une rentrée bien tartinée ! et imaginé par l’agence Le Labo, l’événement se tenait à Saint-Jean-de-Luz et proposait aux enfants et aux parents de se retrouver dans un lieu créatif, festif et gourmand. L’agence a organisé des ateliers culinaires, des cours de confiture ainsi que des concours de galipettes qui ont regroupé plus de 600 personnes (dont 250 enfants) offrant à la marque des retombées très satisfaisantes. Un chiffre significatif : 35% d’augmentation de chiffre d’affaires sur la boutique de Saint-Jean-de-Luz sur les mois d’octobre, novembre et décembre.

Lauréat Communication globale

Cherchant à sensibiliser les consommateurs à l’éco-responsabilité, Biocoop a fait appel à l’agence ICOM pour réaliser une action cohérente avec ses engagements via une communication différenciante et non-marchande. Pour toucher le grand public, l’agence a ainsi proposé de fédérer ses 450 magasins en créant notamment une journée d’animations interactives et ludiques avec la création du concept Biotonomes (Bio + Autonome). La campagne a été déclinée en visuels (affiches, flyers, invitations presse, publirédacs, application mobile et support pédagogique) développant une image nationale tout en cumulant des événements au niveau local. Résultats : des magasins qui s’animent au fil des éditions et une opération qui augmente l’image de marque de Biocoop.

Lauréat Coup de cœur du jury

Comme chaque année, le jury met en lumière un des participants aux Trophées de la Com’ en lui attribuant son Coup de cœur. Cette année, nous avons choisi à l’unanimité de remettre ce prix au film Et si la gravité n’existait pas ? de Toulouse Métropole imaginé par l’agence Pinkanova. Ce film, nous vous en avons parlé quelques lignes plus tôt car c’est aussi le Lauréat Audiovisuel.

Lauréat Coup de cœur du public

Comme chaque année, les internautes et le public présent lors de la soirée de remise des prix pouvaient attribuer son Coup de cœur. Pour cette édition 2017, c’est le salon de coiffure bordelais Maïté-D qui a remporté le prix avec l’aide de l’agence La Digitale Pipelette. Objectif : attirer de nouveaux clients et moderniser l’image du salon mais ce… sans budget publicitaire. L’idée de l’agence : se positionner sur Facebook pour redynamiser une communauté faible et peu engagée en détournant le programme TV Top Chef en créant Top Coiffeur. Une web-réalité 100% sur la page Facebook du salon sur laquelle les coiffeurs étaient notés par les internautes via 3 épreuves de coiffure. Résultats : une centaine de nouveaux fans pour le salon et plus de 300 votes, le tout avec 0 euro d’investissement pour la marque.

Voilà pour les 9 lauréats de l’édition 2017 des Trophées de la Com‘. Un bel événement qui met en avant des campagnes de communication accessibles et intelligentes. Accessibles car elles sont imaginées par des PME françaises qui comprennent que la créativité permet de se démarquer afin d’augmenter leur visibilité et leur business. Des initiatives qui devraient, on l’espère, motiver les commerçants et PME qui hésitent à se lancer dans ce genre de communication… à franchir la pas !

·

Et pour finir, nous faisons le choix de vous présenter une dernière opération, qui était en lice mais qui n’a pas eu l’opportunité de se démarquer lors de cette édition. Un coup de cœur non-officiel mais que nous souhaitions vous partager !

Non-officiel Coup de cœur de Creapills

C’est une idée de Branding qui nous a tapé dans l’oeil. Cette initiative marketing a été imaginée par l’agence Entre Terre et Ciel pour… une abbaye ! Ce client singulier s’appelle l’Abbaye Notre-Dame du Pesquié. Composé d’une cinquantaine de moniales (féminin de moine) bénédictines, ce lieu religieux est installé au cœur des montagnes des Pyrénées et a fait appel à l’agence pour retravailler son image. Car en plus des prières quotidiennes et des dons, ces bonnes-soeurs vivent grâce au travail de la ferme et de l’artisanat. Elles vendent ainsi leurs produits dans leur boutique et avaient besoin d’un petit coup de peinture sur leur image de marque.

Logo de l'Abbaye Notre-Dame du Pesquié

Au programme, le travail d’un nouveau logo. Ce logo plutôt complexe (image ci-dessus) représente à première vue un vitrail. En vérité, il s’agit d’un logo multi-tâches qui se décompose pour mettre en avant les différentes activité de l’abbaye : l’agriculture, l’élevage, la prière et le territoire.

Logo de l'Abbaye Notre-Dame du Pesquié

Une déclinaison amusante et plutôt innovante qui se prolonge jusqu’aux packagings des produits vendus à l’image du pot de miel et de groseille et aux dépliants (voir images ci-dessous). Une idée amusante qui refonde les codes des logos monastiques et qui aplanit les aprioris religieux tout en les maintenant. Une amusante surprise, loin des communications terre-à-terre qui valait bien un coup de projecteur à l’agence Entre Terre et Ciel. Et longue vie aux Trophées de la Com’ !

Logo de l'Abbaye Notre-Dame du Pesquié Logo de l'Abbaye Notre-Dame du Pesquié

Vous aimerez aussi

Plus d’idées dans Les idées