Restons connectés

Le palmarès complet des Trophées de la Com’ Sud Ouest 2017

Publié il y a

le

Créés pour récompenser les meilleures agences de Sud Ouest, les Trophées de la Com’ Sud Ouest a dévoilé ses lauréats de l’édition 2017 ce jeudi 26 octobre. Creapills était membre du jury et vous présente en détails les idées primées !

Chaque année depuis 2012, les Trophées de la Com’ Sud Ouest récompensent les meilleures idées des agences présentes en Régions Occitanie ou Nouvelle-Aquitaine. Créé par le regroupement de l’APACOM (Professionnels de la communication en Aquitaine) et du Club de la Com (l’association des professionnels de la communication et du marketing), cet événement est le 1er concours de communication interrégional. Pour son édition 2017, les organisateurs ont proposé à Creapills de faire partie du jury, mission que nous avons acceptée sans hésitation.

La raison est simple. Les Trophées de la Com’ ont pour mission de valoriser les créations et les stratégies de communication, tout comme ce que nous faisons au quotidien en détectant des idées créatives, souvent liées au monde de la communication et du marketing.

Avant de présenter les lauréats par catégorie, il convient de présenter les membres du jury qui ont eu la lourde tâche de sélectionner les dossiers parmi des opérations de très bonne qualité. Pour cette édition 2017, nous étions donc 10 membres parmi lesquels :

  • Mathias Vicherat, directeur général adjoint du groupe SNCF
  • Erwan Gringoire, fondateur de l’agence Playgrnd*
  • Thomas Barbelet, directeur Exécutif Marque et Communication du Groupe Keolis
  • Maxime Delmas, fondateur et CEO de Creapills
  • Céline Lazorthes, fondatrice et dirigeante du groupe Leetchi
  • Florent Kervot, directeur général de l’agence ‎Mullen Lowe Paris
  • Fabrice Impériali, Directeur adjoint de la communication du CNRS
  • Pascale Locmane, directrice de la communication de ‎Lacoste
  • David Rigot, directeur adjoint à la communication de TF1
  • Edouard Pacreau, co-fondateur de l’agence Altmann+Pacreau

Les Trophées ont été remis ce jeudi 26 octobre 2017 au Centre de Congrès Pierre Baudis (Toulouse) au cours d’une soirée exceptionnelle rassemblant plus de 600 personnes, parmi lesquelles des représentants régionaux et de nombreuses agences et annonceurs venus célébrer les métiers de la créativité. Maintenant, place aux lauréats par catégorie !

Photo finale rassemblant le jury et les lauréats des Trophées de la Com' 2017

Photo finale rassemblant le jury et les lauréats


Lauréat Communication digitale

Baptisée Kdorigami, cette opération de communication imaginée par l’agence St John’s pour Cultura met à l’honneur le papier cadeau. L’idée ? Créer le premier papier cadeau qui se réutilise pour se transformer en origami. Ce papier cadeau original qui fait travailler l’imagination a été distribué en 280 000 exemplaires dans 20 magasins de la marque. L’agence a également permis aux internautes de voter pour leur animal préféré (les origamis représentaient des animaux) générant ainsi plus de 110 000 interactions avec plus de 23 000 participants. Une opération créative, maligne avec de très belles retombées !


Lauréat Audiovisuel

Imaginé par l’agence Pinkanova pour Toulouse Métropole, “Et si la gravité n’existait pas?” est un film qui vise à sensibiliser de manière créative à la propreté de la ville. Réalisée dans la ville rose, cette séquence très visuelle présente des déchets non-soumis à la gravité qui se mettent à s’envoler… et deviennent ainsi beaucoup plus dérangeants pour les passants. Un jeu de mots très malin sur la gravité terrestre et la gravité du geste qui donne un résultat intelligent et marquant qui change des communications habituelles. Bravo à la ville de Toulouse d’avoir osé la créativité pour sensibiliser !


Lauréat Branding / Identité de marque

Sollicitée par Les Vignobles Foncalieu afin de créer une nouvelle image de marque pour la gamme de vins Château Haut Gléon, l’agence Happy a exécuté un excellent travail de design et de storytelling. Alliant technologie (nouvelle forme de bouteille, étiquette granulée, …) et intelligence graphique, cette nouvelle image a ainsi permis à la marque d’obtenir d’excellents résultats commerciaux avec un boom des ventes aux USA et au Royaume-Uni avec une augmentation de 13% des ventes en volume !

Gamme des bouteilles Château Haut-Gléon Les bouteilles Château Haut-Gléon


Lauréat Communication Extérieure / Insertion presse

Adoptez une poule ! Derrière cette amusante initiative de la ville de Rodez, se cache une véritable bonne idée. Car oui, les poules sont très utiles pour plusieurs raisons : en plus de pondre des œufs, elles picorent vos restes et vos épluchures, sont faciles à vivre et donnent vie à votre jardin en apportant de l’affection. À la demande de Rodez, l’agence ICOM a ainsi imaginé une campagne originale basée sur des jeux de mots et des visuels amusants. Résultats : 1 000 poules adoptées à la fin de l’opération.

La campagne Adoptez une poule

Adoptez une poule et réduisez vos déchets Une poule qui réduit vos déchets


Lauréat Édition

Edmond & Fils est un fabricant français de mobilier d’extérieur en acier. Connus dans le monde entier, ses produits s’exposent au Parc des Tuileries à Paris, au château de Vaux-le-Vicomte, sur la promenade des Anglais à Nice… Malgré tout, elle ne disposait d’aucun support de communication ou de contenu de marque et c’est pour cela qu’elle a fait appel à l’agence WSB. Cette dernière a ainsi conçu un livret premium de 24 pages présentant la marque, qui deviendra son nouveau support de communication. Un exercice de style raffiné pour faire ressortir l’authenticité et la qualité d’une entreprise qui promeut le savoir-faire français à l’international.

Le livret premium Edmond & fils Le livret premium Edmond & fils Le livret premium Edmond & fils Le livret premium Edmond & fils Le livret premium Edmond & fils


Lauréat Evénementiel / Relations publics

Parmi les événements en lice, le jury a retenu celui du fabricant français de confitures et confiseries Maison Francis Miot. Baptisé Une rentrée bien tartinée ! et imaginé par l’agence Le Labo, l’événement se tenait à Saint-Jean-de-Luz et proposait aux enfants et aux parents de se retrouver dans un lieu créatif, festif et gourmand. L’agence a organisé des ateliers culinaires, des cours de confiture ainsi que des concours de galipettes qui ont regroupé plus de 600 personnes (dont 250 enfants) offrant à la marque des retombées très satisfaisantes. Un chiffre significatif : 35% d’augmentation de chiffre d’affaires sur la boutique de Saint-Jean-de-Luz sur les mois d’octobre, novembre et décembre.


Lauréat Communication globale

Cherchant à sensibiliser les consommateurs à l’éco-responsabilité, Biocoop a fait appel à l’agence ICOM pour réaliser une action cohérente avec ses engagements via une communication différenciante et non-marchande. Pour toucher le grand public, l’agence a ainsi proposé de fédérer ses 450 magasins en créant notamment une journée d’animations interactives et ludiques avec la création du concept Biotonomes (Bio + Autonome). La campagne a été déclinée en visuels (affiches, flyers, invitations presse, publirédacs, application mobile et support pédagogique) développant une image nationale tout en cumulant des événements au niveau local. Résultats : des magasins qui s’animent au fil des éditions et une opération qui augmente l’image de marque de Biocoop.


Lauréat Coup de cœur du jury

Comme chaque année, le jury met en lumière un des participants aux Trophées de la Com’ en lui attribuant son Coup de cœur. Cette année, nous avons choisi à l’unanimité de remettre ce prix au film Et si la gravité n’existait pas ? de Toulouse Métropole imaginé par l’agence Pinkanova. Ce film, nous vous en avons parlé quelques lignes plus tôt car c’est aussi le Lauréat Audiovisuel.


Lauréat Coup de cœur du public

Comme chaque année, les internautes et le public présent lors de la soirée de remise des prix pouvaient attribuer son Coup de cœur. Pour cette édition 2017, c’est le salon de coiffure bordelais Maïté-D qui a remporté le prix avec l’aide de l’agence La Digitale Pipelette. Objectif : attirer de nouveaux clients et moderniser l’image du salon mais ce… sans budget publicitaire. L’idée de l’agence : se positionner sur Facebook pour redynamiser une communauté faible et peu engagée en détournant le programme TV Top Chef en créant Top Coiffeur. Une web-réalité 100% sur la page Facebook du salon sur laquelle les coiffeurs étaient notés par les internautes via 3 épreuves de coiffure. Résultats : une centaine de nouveaux fans pour le salon et plus de 300 votes, le tout avec 0 euro d’investissement pour la marque.

Voilà pour les 9 lauréats de l’édition 2017 des Trophées de la Com‘. Un bel événement qui met en avant des campagnes de communication accessibles et intelligentes. Accessibles car elles sont imaginées par des PME françaises qui comprennent que la créativité permet de se démarquer afin d’augmenter leur visibilité et leur business. Des initiatives qui devraient, on l’espère, motiver les commerçants et PME qui hésitent à se lancer dans ce genre de communication… à franchir la pas !

·

Et pour finir, nous faisons le choix de vous présenter une dernière opération, qui était en lice mais qui n’a pas eu l’opportunité de se démarquer lors de cette édition. Un coup de cœur non-officiel mais que nous souhaitions vous partager !

Non-officiel Coup de cœur de Creapills

C’est une idée de Branding qui nous a tapé dans l’oeil. Cette initiative marketing a été imaginée par l’agence Entre Terre et Ciel pour… une abbaye ! Ce client singulier s’appelle l’Abbaye Notre-Dame du Pesquié. Composé d’une cinquantaine de moniales (féminin de moine) bénédictines, ce lieu religieux est installé au cœur des montagnes des Pyrénées et a fait appel à l’agence pour retravailler son image. Car en plus des prières quotidiennes et des dons, ces bonnes-soeurs vivent grâce au travail de la ferme et de l’artisanat. Elles vendent ainsi leurs produits dans leur boutique et avaient besoin d’un petit coup de peinture sur leur image de marque.

Logo de l'Abbaye Notre-Dame du Pesquié

Au programme, le travail d’un nouveau logo. Ce logo plutôt complexe (image ci-dessus) représente à première vue un vitrail. En vérité, il s’agit d’un logo multi-tâches qui se décompose pour mettre en avant les différentes activité de l’abbaye : l’agriculture, l’élevage, la prière et le territoire.

Logo de l'Abbaye Notre-Dame du Pesquié

Une déclinaison amusante et plutôt innovante qui se prolonge jusqu’aux packagings des produits vendus à l’image du pot de miel et de groseille et aux dépliants (voir images ci-dessous). Une idée amusante qui refonde les codes des logos monastiques et qui aplanit les aprioris religieux tout en les maintenant. Une amusante surprise, loin des communications terre-à-terre qui valait bien un coup de projecteur à l’agence Entre Terre et Ciel. Et longue vie aux Trophées de la Com’ !

Logo de l'Abbaye Notre-Dame du Pesquié Logo de l'Abbaye Notre-Dame du Pesquié

Les couleurs des drapeaux expliquées avec humour (et stéréotypes)

Publié il y a

le

Idée détectée par

Un petit projet amusant et créatif fait le tour du web, vous proposant de découvrir la “vraie signification” derrière les différents drapeaux. Une bonne dose de stéréotypes, à prendre bien évidemment avec humour !

Si vous aimez les blagues autour des stéréotypes, alors le petit projet dont nous allons vous parler aujourd’hui va sûrement vous amuser. Bon, on est conscient que les stéréotypes n’amusent pas tout le monde, mais il faut parfois prendre un peu de recul et apprécier les blagues pour leur simplicité.

Depuis quelques jours, un petit projet d’origine inconnue a émergé sur internet et commence à faire le tour de la toile. L’idée ? Imaginer la signification des différents drapeaux du monde en interprétant chacune des couleurs de ces derniers. Vous vous en doutez, pour chaque drapeau, les petits malins à l’origine de ce projet ont eu l’idée de cacher des petites anecdotes bien stéréotypées.

On vous laisse découvrir ci-dessous la “vraie” signification des différents drapeaux. À ne pas prendre, bien évidemment, au premier degré !

Italie

Vert : origan
Blanc : mozzarella
Rouge : sauce tomate


États-Unis

Rouge : liberté
Bleu : liberté
Jaune : ne pas interférer avec les autres pays


Allemagne

Noir : travail
Rouge : travail
Jaune : travail
Bleu : humour


Australie

Rouge : bière
Blanc : vagin
Bleu : animaux méchant
Jaune : gagner la guerre contre les émeus


Grèce

Bleu : beaucoup de mer
Blanc : beaucoup de soleil
Rouge : beaucoup d’argent


Corée du Nord

Rose : respect des droits de l’Homme


Brésil

Rouge : politiques honnêtes
Rose : économie forte et stable
Orange : stratégie gagnante au football contre l’Allemagne


Union Soviétique

Rouge : révolution
Jaune : le pouvoir de la classe ouvrière
Bleu : survivre au XXème siècle


France

Rouge : le peuple
Bleu : la noblesse
Vert : le pouvoir de ne jamais abandonner


Italie

Vert : nourriture
Rouge : vin
Bleu : la loyauté pendant les 1ère et 2ème Guerres Mondiales


Russie

Blanc : paix, pureté, perfection
Bleu : foi, loyauté, vérité
Rouge : stabilité, pouvoir, bravoure
Vert : intelligence, liberté de parler, politiques non-corrompus


Irlande (en 1849)

Vert : dépendance au Royaume-Uni
Orange : pubs
Bleu : pommes de terre


Somalie

Bleu : océane
Étoile : zones dominées par les Somaliens
Vert : avoir un gouvernement qui fonctionne


Japon

Rouge : zone d’impact


Irlande

Vert : trèfle à quatre feuilles
Orange : Leprechauns
Rose : une nation unie sans différences religieuses


Allemagne

Noir : tradition et culture
Rouge : Républicanisme
Jaune : Libéralisme
Bleu : gagner des Guerres Mondiales


Royaume-Uni

Rouge : quitter l’Union Européenne
Bleu : “England is my city”
Blanc : attaques terroristes
Noir : 2 jours sans mort


Chili

Blanc : la neige de la Cordillère des Andes
Bleu : le ciel
Rouge : les choripans (saucisson typique)
Rose : ne pas avoir subi de tremblement de terre


Corée du Nord

Rouge : peuple affamé
Bleu : un magnifique leader plein de compassion
Jaune : une arme nucléaire fonctionnelle


Source : boredpanda.com

Découvrir cette idée

Elle réalise son autoportrait dans 50 styles de dessins animés différents

Publié il y a

le

Idée détectée par

L’illustratrice Sam Skinner s’est amusée à revisiter son propre autoportrait en s’inspirant du style de 50 dessins animés et bandes dessinées célèbres. Un gimmick désormais connu… mais toujours aussi distrayant et efficace !

Si vous repensez à votre enfance, il y a forcément un ou plusieurs dessins animés qui vous ont marqués. Pour Sam Skinner, l’artiste dont nous allons vous parler aujourd’hui, il y en a une bonne cinquantaine. À tout juste 24 ans, cette jeune créative maîtrise différents styles artistiques. Elle est passée maître dans l’art de réinterpéter le style des autres artistes… et vous allez très vite comprendre pourquoi.

Sam Skinner s’est amusée à revisiter son propre autoportrait dans le style de 50 dessins animés différents. Les Simpson, Futurama, Adventure Time, Totally Spies, American Dad… Tout y passe et on doit avouer qu’elle fait ça plutôt bien. “J’ai décidé de relever le défi parce que j’ai vu tellement de gens le faire en ligne que j’ai eu envie de le faire également” explique Sam Skinner. L’artiste avoue avoir réalisé ce projet pour améliorer ses compétences en dessin.

Crédits : Sam Skinner

En effet, son but ultime est de s’inspirer des plus grands pour trouver son propre style artistique et créer elle même sa propre bande dessinée. Et en attendant de voir son projet réalisé, on vous invite à vous rendre sur son compte Instagram pour en savoir plus sur l’artiste et son art. Dans le même esprit, vous pouvez également découvrir le projet de l’illustrateur Kells O’Hickey qui s’est amusé à revisiter ses photos de couple dans 10 styles dessins animés différents.

Les Super Nanas

Crédits : Sam Skinner


Adventure Time

Crédits : Sam Skinner


Tim Burton

Crédits : Sam Skinner


Sailor Moon

Crédits : Sam Skinner


Archer

Crédits : Sam Skinner


Gorillaz

Crédits : Sam Skinner


Disney

Crédits : Sam Skinner


The Simpson

Crédits : Sam Skinner


Bob l’Éponge

Crédits : Sam Skinner


Le Laboratoire de Dexter

Crédits : Sam Skinner


Avatar

Crédits : Sam Skinner


Futurama

Crédits : Sam Skinner


South Park

Crédits : Sam Skinner


Scooby-Doo

Crédits : Sam Skinner


Danny Fantôme

Crédits : Sam Skinner


Peanuts

Crédits : Sam Skinner


Souvenirs de Gravity Falls

Crédits : Sam Skinner


Mes Parrains Sont Magiques

Crédits : Sam Skinner


Studio Ghibli

Crédits : Sam Skinner


Rick et Morty

Crédits : Sam Skinner


Family Guy

Crédits : Sam Skinner


Bob’s Burgers

Crédits : Sam Skinner


Minecraft

Crédits : Sam Skinner


Super Mario Bros

Crédits : Sam Skinner


Phinéas et Ferb

Crédits : Sam Skinner


Kim Possible

Crédits : Sam Skinner


Happy Tree Friends

Crédits : Sam Skinner


Teen Titans Go

Crédits : Sam Skinner


Totally Spies

Crédits : Sam Skinner


Winx Club

Crédits : Sam Skinner


Hey Arnold

Crédits : Sam Skinner


Monster High

Crédits : Sam Skinner


Pokémon

Crédits : Sam Skinner


Garfield

Crédits : Sam Skinner


Sonic

Crédits : Sam Skinner


American Dad

Crédits : Sam Skinner


Justice League

Crédits : Sam Skinner


Nom de Code : Kids Next Door

Crédits : Sam Skinner


L’Île des Défis Extrêmes

Crédits : Sam Skinner


Naruto

Crédits : Sam Skinner


Yu-Gi-Oh!

Crédits : Sam Skinner


Jenny Robot

Crédits : Sam Skinner


6teen

Crédits : Sam Skinner


Samurai Jack

Crédits : Sam Skinner


Invader Zim

Crédits : Sam Skinner


Johnny Test

Crédits : Sam Skinner


One Piece

Crédits : Sam Skinner


Code Lyoko

Crédits : Sam Skinner


Juniper Lee

Crédits : Sam Skinner


Imaginé par : Sam Skinner
Source : boredpanda.com

Découvrir cette idée

Cet artiste illustre la vie secrète des personnages célèbres

Publié il y a

le

Idée détectée par

Passionné de cinéma, de télévision et de pop culture au sens large, l’artiste Ed Harrington s’amuse à illustrer la vie cachée (et parfois improbable) des personnages célèbres que nous connaissons tous.

Aujourd’hui, nous allons vous parler d’un artiste qui a littéralement décider de ruiner votre enfance. Il s’appelle Ed Harrington, il est illustrateur et il voue une véritable passion à la pop culture. Cet amoureux de cinéma et de télévision a une vision bien à lui d’imaginer le quotidien des personnages célèbres que nous connaissons tous.

Dans ses différentes illustrations, Ed Harrington s’amuse à réinventer avec beaucoup d’humour le quotidien absolument improbable des personnages du petit et du grand écran. Ainsi, on retrouve un Dark Vador qui fait le ménage avec un “balai-laser”, Ned Flanders des Simpson qui est en fait un monstre abominable ou encore Musclor et Skeletor des Maîtres de l’Univers qui partagent un repas à la manière du célèbre film Disney “La Belle et le Clochard”.

En bref, que vous ayez grandi dans les années 70, 80 ou encore 90, il y a forcément un personnage qui va vous parler parmi les différents détournements d’Ed Harrington. Certains sont d’ailleurs beaucoup plus macabres que d’autres… âmes sensibles s’abstenir.

On vous invite sans plus attendre à vous rendre sur le compte Instagram d’Ed Harrington pour découvrir l’intégralité de ses créations totalement absurdes. Et dans un tout autre registre, on vous propose également de découvrir le travail de l’artiste finlandais Jirka Väätäinen qui a revisité l’apparence de plus de 50 personnages Disney célèbres de manière réaliste.

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington

Crédits : Ed Harrington


Imaginé par : Ed Harrington
Source : designerd.com.br

Découvrir cette idée