Les reconversions professionnelles sont un gros sujet dans notre société et l’histoire de cette graphiste va vous plaire si votre esprit est à la reconversion aujourd’hui. Elle s’appelle Mentat Gamze et raconte son histoire à travers un article du site Bored Panda. Alors qu’elle faisait des études de philologie allemande (études des écrits) à l’université de Hacettepe en Turquie, elle développa indépendamment ses talents de graphiste. Suite à ses études, elle enchaîna les boulots dans le commerce et la gestion des achats mais sentait qu’elle passait à côté de son passe temps favori : créer.

Mentat Gamze (via son Instagram)

N’ayant pas le sentiment d’être heureuse, elle démissionna de son job pour se lancer dans le graphisme… et plus précisément dans la création de tatouages. Après de longs mois de galère, elle développa peu à peu sa technique pour arriver à développer son univers graphique. C’est ainsi qu’elle se mit à concevoir des tatouages comportant tous un mystérieux point rouge. Pourquoi le rouge ? Aimant faire uniquement des tatouages noirs et plutôt minimalistes, elle décida de n’impliquer qu’une seule couleur qui se marie parfaitement avec le sombre : le rouge. Une couleur qui symbolise l’espoir et que chacun de ses clients interprète à sa manière.

Les points rouges de Mentat Gamze

Ces créations font rapidement l’unanimité et connaissent un bel engouement sur les réseaux sociaux où elle partage encore les demandes de ses clients à plus de 50 000 fans sur son compte Instagram. Désormais elle travaille dans son studio avec des gens qu’elle admire et qui ont, eux aussi, choisi de suivre leur passion. Elle vit de son art et espère que d’autres prendront conscience des changements nécessaires dans leur vie pour arriver au bonheur.

Imaginé par : M E N T A T
Source : boredpanda.com

Vous aimerez aussi

Plus d’idées dans Autres arts créatifs