Ce street artiste a donné une dimension magique à l’ombre d’une statue

Si certains créatifs sont de véritables experts des illusions d’optique, d’autres n’hésitent pas à créer des jeux d’ombres et de lumières dans la vraie vie pour réaliser des œuvres étonnantes. L’occasion pour nous de vous présenter celle de l’artiste lituanien Morfai qui a détourné la statue d’un semeur pour lui donner une dimension magique une fois la nuit tombée.

C’est en 2008 qu’il a réalisé cette transformation créative pour la première fois. À l’aide d’un pochoir, il a peint des étoiles sur le mur du Vytautas the Great War Museum situé à Kaunas en Lituanie afin de détourner l’ombre de la statue de bronze d’un paysan semant des graines de céréales intitulée “The Seeder” (Le Semeur). Ces étoiles donnent ainsi l’impression que le semeur entre réellement en action une fois la nuit tombée. Toutefois le caractère illégal de l’acte et la nature historique du lieu ont poussé les autorités à repeindre le mur et les éclairages de la sculpture ont été changés.

Mais avec la force des réseaux sociaux, l’œuvre de Morfai n’a jamais été oubliée et est même devenue virale quelques années après sa réalisation comme en témoigne ce montage (voir ci-dessous) sur le réseau social Reddit.

Crédits : Tosscraft / Reddit

Par la force des choses, le gouvernement lituanien a entrepris, au fil du temps, de faire rayonner l’art de rue en lançant un programme artistique auquel le créatif a participé. Ayant remporté la 3ème place du concours, il a ainsi pu reproduire son œuvre à nouveau près de huit années plus tard.

Après 3 semaines de travaux, Morfai a cette fois fixé des étoiles noires en granite sur le mur en tenant compte de la nouvelle position des éclairages afin de redonner l’impression que l’ombre de la statue sème des étoiles sur son chemin lorsqu’il fait nuit. Pour en savoir plus sur l’artiste, vous pouvez vous rendre sur son site Internet.

Et si vous êtes amateur de street art, nous vous invitons à (re)découvrir les trompe-l’œil ultra réalistes de véhicules de l’artiste Odeith mais aussi ceux du street artiste français Scaf.

Crédits : Morfai

Coulisses de l’œuvre

Crédits : Morfai
Crédits : Morfai
Crédits : Morfai
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires