Restons connectés

Ils parodient “Les Feux de l’Amour” en tournant une série dans un magasin IKEA

Publié il y a

le

Ces Américains ont eu l’idée de créer un feuilleton à l’eau de rose en utilisant comme seul décor les rayons d’un magasin IKEA. Du pur génie !

L’histoire date de 2009 mais a été ressortie fin 2017 par plusieurs médias américains et son côté insolite nous a incité à vous la partager à notre tour. Afin de faire parler d’eux à l’époque, Paul Bartunek et Dave Seger, 2 Américains passionnés de cinéma, ont eu l’idée de réaliser une série à l’eau de rose. Rien de bien excitant jusque là si ce n’est que leur défi était de réaliser ce feuilleton… dans les différents rayons d’un magasin IKEA.

Sans demander l’autorisation de la célèbre enseigne suédoise, ces deux amis ont convaincu leur entourage de les suivre dans cette aventure décalée consistant à parodier les séries du type “Les Feux de l’Amour” en utilisant en guise de décors : les chambres, cuisines et autres pièces d’exposition des magasins IKEA. Baptisée “IKEA Heights” on retrouve tous les ingrédients de ces feuilletons à l’eau de rose : amour, adultère, meurtres… le tout sous les yeux amusés des clients qui cherchent juste à choisir des meubles.

Tournée en 7 épisodes, la série a été mise sur YouTube et a été saluée par la critique pour son côté créatif et décalé. Évidemment, le scénario des plus légers et la réalisation franchement amatrice n’a pas su capter l’attention des internautes longtemps : si le premier épisode a été visionné près d’un million de fois, les autres peinent à franchir le cap des 100 000 vues.

Difficile de dire si le succès éphémère de cette série a été un tremplin pour ceux qui y ont participé, mais on peut tout de même saluer le parcours de l’acteur principal Randall Park, qu’on retrouvera dans de très nombreux films hollywoodiens à l’instar de son rôle de Kim Jong-un dans The Interview, en compagnie de James Franco et Seth Rogen.

Ils parodient "Les Feux de l'Amour" en tournant une série dans un magasin IKEA

Crédits : IKEA Heights

Ils parodient "Les Feux de l'Amour" en tournant une série dans un magasin IKEA

Crédits : IKEA Heights

Ils parodient "Les Feux de l'Amour" en tournant une série dans un magasin IKEA

Crédits : IKEA Heights

Ils parodient "Les Feux de l'Amour" en tournant une série dans un magasin IKEA

Crédits : IKEA Heights

Ils parodient "Les Feux de l'Amour" en tournant une série dans un magasin IKEA

Crédits : IKEA Heights


Imaginé par : Paul Bartunek et Dave Seger
Source : konbini.com

Elle revisite la Belle et la Bête avec un projet photo sublime et effrayant

Publié il y a

le

Idée détectée par

L’artiste Chervona Vorona nous livre une interprétation photo incroyable de la Belle et la Bête avec une étonnante sculpture en papier mâché.

La Belle et la Bête est sûrement l’un des contes féériques les plus populaires au monde. Cette œuvre qui raconte la naissance d’un amour impossible entre une jeune femme et un prince devenu “Bête” a été imaginée au XVIIIème siècle par l’écrivaine Jeanne-Marie Leprince de Beaumont. Par la suite, la Belle et la Bête a été popularisée par Disney, ce qui a contribué à lui apporter le succès que nous lui connaissons aujourd’hui.

Quoi qu’il en soit, l’œuvre inspire les artistes et c’est notamment le cas de Chervona Vorona, une photographe d’origine ukrainienne fascinée par le monde fantaisiste des princesses. Cette dernière a eu l’idée de revisiter l’œuvre à sa manière en créant de toutes pièces une Bête étonnante à partir de papier mâché.

Crédits : Chervona Vorona

Son œuvre devient alors l’élément central d’un superbe projet photo, où Anhelina Pryma, une toute jeune princesse blonde, l’accompagne pour compléter le célèbre duo derrière l’objectif. En résulte un shooting magnifique, à mi-chemin entre le réel et la fantaisie, qui n’a rien à envier aux dernières productions cinématographiques de Disney. Alors oui, la Bête est ici beaucoup plus difforme et effrayante que dans l’univers Disney, mais le rendu final est assez extraordinaire et Chervona Vorona parvient à nous inviter, sans aucune difficulté, dans son univers fantaisiste.

On vous laisse découvrir ci-dessous le making-of de la sculpture en papier mâché. Et si vous souhaitez en savoir plus sur l’artiste, vous pouvez vous rendre sur sa page Facebook.

Crédits : Chervona Vorona

Crédits : Chervona Vorona

Crédits : Chervona Vorona


Imaginé par : Chervona Vorona
Source : boredpanda.com

Découvrir cette idée

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaïkovski

Publié il y a

le

Idée détectée par

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaikovsky

Le YouTubeur DoodleChaos a conçu une réaction en chaîne impressionnante synchronisée à la perfection avec la “Valse des fleurs” de Tchaïkovski.

Connaissez-vous la machine de Rude Goldberg ? Il s’agit d’un dispositif, imaginé par l’inventeur de même nom, qui effectue une tâche simple de manière délibérément complexe… et souvent spectaculaire. Aujourd’hui, nous allons vous présenter un travail artistique surprenant qui se base sur ce système bien connu.

Le YouTubeur DoodleChaos a en effet eu l’idée de créer une réaction en chaîne impressionnante et parfaitement synchronisée avec la “Valse des fleurs” de Tchaïkovski. Avec des petites formes géométriques en bois, il fait évoluer différentes petites billes le long d’un chemin très complexe. Mais comme si ça ne suffisait pas, DoodleChaos a eu l’idée de synchroniser cette petite épopée avec cette symphonie classique que nous connaissons tous.

Un travail impressionnant et spectaculaire qui force le respect et qui a sûrement nécessité de nombreux jours de travail. Pour information, DoodleChaos n’en est pas à son coup d’essai : on vous parlait par exemple il y a quelques mois de sa synchronisation parfaite entre le jeu LineRider et la mélodie “Dans l’antre du roi de la montagne” d’Edvard Grieg. Et si vous aimez les réactions en chaîne, on vous conseille également de découvrir les voeux créatifs de l’agence Mythologies en 2017 qui vont sûrement vous parler.

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaikovsky

Crédits : DoodleChaos

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaikovsky

Crédits : DoodleChaos

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaikovsky

Crédits : DoodleChaos

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaikovsky

Crédits : DoodleChaos

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaikovsky

Crédits : DoodleChaos

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaikovsky

Crédits : DoodleChaos


Imaginé par : DoodleChaos
Source : youtube.com

Découvrir cette idée

Ces artistes rendent leurs modèles invisibles en tricotant l’environnement

Publié il y a

le

Idée détectée par

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Les artistes Joseph Ford et Nina Dodd ont eu l’idée de créer un projet photographique insolite dans lequel les modèles se fondent avec le décor.

Si vous trouvez que les photos avec des modèles qui posent devant un décor se ressemblent toutes et tombent souvent dans l’ennui, alors ce projet artistique risque de vous plaire. Imaginé par le photographe Joseph Ford et l’artiste Nina Dodd, Knitted Camouflage (c’est le nom du projet) surprend par sa créativité.

Si les modèles posent de manière assez classique, leurs vêtements eux ne le sont pas. Ils ont été tricotés par Nina Dodd en fonction de l’arrière-plan devant lequel ils se trouvent ! Ainsi, les modèles semblent se confondre avec le décor donnant une illusion de transparence par le camouflage très surprenant. L’artiste français Monsieur Chat a même participé au projet avec son célèbre chat jaune (voir photo ci-dessous).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Facebook de Joseph Ford ou directement sur son compte Instagram.

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Crédits : Joseph Ford et Nina Dodd

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Crédits : Joseph Ford et Nina Dodd

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Crédits : Joseph Ford et Nina Dodd

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Crédits : Joseph Ford et Nina Dodd

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Crédits : Joseph Ford et Nina Dodd

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Crédits : Joseph Ford et Nina Dodd

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Crédits : Joseph Ford et Nina Dodd


Imaginé par : Joseph Ford et Nina Dodd
Source : designboom.com

Découvrir cette idée
Advertisement
Advertisement