Cette artiste crée des dimsums horrifiques qui semblent renfermer des organes humains

Comme on dit : “nous sommes ce que l’on mange”. Et bien, dans ce cas précis, on peut être mitigés. Voici des dimsums : littéralement traduit par “cœur à petite touche”, cela désigne un ensemble de mets de petites portions, consommés dans la cuisine cantonaise. Bien sûr, si nous vous les présentons, c’est qu’ils ne sont pas basiques. Sinon, ça ne serait pas drôle.

Voici les étranges créations de l’artiste Qixuan Lim, célèbre pour ses sculptures d’argile représentant de minuscules parties du corps humain. Il lui arrive donc parfois d’incorporer ces éléments dans de la nourriture, pour un résultat aussi esthétique qu’intrigant. De quoi réveiller le Hannibal qui sommeille peut-être en vous…

La jeune femme de 27 ans vient donc de sortir sa nouvelle série, intitulée A Little Heart, qui se focalise sur sa nourriture favorite : les dimsums. Un rappel nominatif qui fait écho à la traduction dont nous vous parlions : un nom assez bien trouvé pour le projet de l’artiste, sur la thématique de l’anatomie.

Ici, elle incorpore des têtes de bébés, des globes oculaires, des cœurs et bien d’autres dans des raviolis et des petits buns. Le tout pour des visuels déconcertants, qui provoquent à la fois de l’appétit et du dégoût. Les textures douces de la peau humaine se mélangent à la délicatesse des pâtes froissées. Bref, difficile de détourner le regard, c’est presque hypnotisant !

Crédits : Qixuan Lim
Crédits : Qixuan Lim
Crédits : Qixuan Lim
Crédits : Qixuan Lim
Crédits : Qixuan Lim
Crédits : Qixuan Lim
Crédits : Qixuan Lim
Crédits : Qixuan Lim
Crédits : Qixuan Lim
Crédits : Qixuan Lim
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires