En quelques années, les trottinettes électriques en libre-service sont devenues monnaie courante dans toutes les plus grandes villes du monde. Rien qu’à Paris, on ne compte plus le nombre de trottinettes qui jonchent (littéralement) les rues. Mais vous allez voir que ces engins, qui sont aussi des objets connectés à part entière, peuvent être détournés par des personnes mal intentionnées…

Et c’est justement ce qui s’est passé à Brisbane, à l’est de l’Australie, où huit trottinettes Lime ont littéralement été piratées par des hackers. Résultat : elles se sont mises “à parler” pour dire des obscénités à leurs utilisateurs. En temps normal, ces modèles électriques ne parlent pas mais se contentent d’émettre des petits sons.

Mais des hackers sont parvenus à faire dire des phrases très distinctes à ces 8 trottinettes en libre-service. La vidéo (visible dans le tweet ci-dessous) a été partagée par le média 7News Brisbane. Les phrases formulées par les trottinettes et traduites de l’anglais sont assez trash, à l’image de “Si tu chevauches mon c*l, tire-moi les cheveux” ou encore (plus soft) comme “Ne m’emmène pas faire un tour, je n’aime pas être chevauchée”. À l’heure où nous écrivons ces lignes, les coupables de ce piratage n’ont pas été retrouvés et si l’histoire amuse beaucoup les internautes, ce n’est pas le cas de la société Lime et de la municipalité de Brisbane.

À noter que si là l’anecdote reste amusante et ne présente aucun danger, le piratage des trottinettes électriques en libre-service peut amener des situations beaucoup plus dramatiques. À titre d’exemple, des chercheurs de la société de cybersécurité Zimperium ont révélé que des hackers un minimum doués sont capables d’implémenter un malware dans les Xiaomi M365. Et on peut imaginer que ces hackers seraient alors capables de prendre le contrôle de la trottinette pour la faire ralentir, accélérer et donc créer des accidents de la route. Terrifiant !

Crédits photo : Lime

Crédits photo : Lime

Crédits photo : Lime

Source : konbini.com

Vous aimerez aussi