Restons connectés

Elle crée des personnages fantastiques qui illustrent les clichés de chaque pays

Publié il y a

le

Anastasia Bulgakova personnifie différents pays en dessinant des personnages fantastiques

L’artiste russe Anastasia Bulgakova a imaginé et dessiné 10 personnages fantastiques qui représentent 10 pays dans le monde.

Chaque pays possède une image et des clichés qui y sont liés. Quand on pense à la France par exemple, on imagine tout de suite le fromage, le bon vin et la Tour Eiffel. Quand on pense au Canada, on pense au froid, à la neige et au hockey.

Et si on devrait transposer cette image perçue des différents pays du monde dans des personnages imprégnés d’un univers d’heroic fantasy ? C’est le challenge que s’est posé l’artiste russe Anastasia Bulgakova qui a eu l’idée de personnifier 10 pays du monde de cette manière.

“Chaque personnage va avoir des attributs stéréotyopés que je vais utiliser d’une manière ou d’une autre. D’un Américain un peu naïf et idéaliste à un Japonais silencieux avec un sourire méfiant, vous reconnaîtriez facilement ces gens si vous les rencontriez dans la rue” explique Anastasia.

Pour en savoir plus sur Anastasia Bulgakova, on vous invite à vous rendre sur son profil Behance. Et dans le même registre, on vous invite à découvrir le travail de cette illustratrice qui a revisité des personnages fictifs et célèbres de manière plutôt réaliste.

Note : les commentaires ci-dessous révèlent de la pensée de l’artiste.


Canada

Explication de l’artiste : “Notre personnage canadien est un homme simple qui transpire la passion du hockey. Il est plutôt gentil et pas du tout contradictoire. Il préfère rester à la maison plutôt que de se battre… sauf lorsqu’il s’agit du hockey. En raison de son succès dans ce sport, on l’appelle le “roi de la glace”, ce qui explique la couronne sur sa tête. Il se bat avec un bâton de hockey en métal et des patins, mais de manière générale, il est amical avec tout le monde.”

Anastasia Bulgakova personnifie différents pays en dessinant des personnages fantastiques

Crédits : Anastasia Bulgakova


États-Unis

Explication de l’artiste : “Notre Américaine est un peu naïve, idéaliste et plutôt vicieuse dans le fond. Elle arbore un physique “attrayant” et elle est plutôt charismatique, ce qui lui permet d’attirer les autres à ses côtés. Elle porte une armure de cuir et un chapeau qui rappelle le style indémodable des cow-boys. Elle est équipée de deux fusils sniper et elle possède des bras et des jambes cybernétiques qui lui donnent une extrême vitesse au combat. Ses attributs ont d’ailleurs été personnalisés aux couleurs du drapeau des États-Unis. Enfin, notre personnage aime la violence et l’odeur de la poudre à canon.”

Anastasia Bulgakova personnifie différents pays en dessinant des personnages fantastiques

Crédits : Anastasia Bulgakova


France

Explication de l’artiste : “Notre personnage illustre ici une version alternative de la France. Ici, la monarchie a gagné et la Révolution a échoué. Le Français est illustré ici par un aristocrate-vampire qui aime le sang et le vin. La noblesse est plus forte que jamais et le règne du monarque est suprême. Il déteste les soulèvements et les révolutions. Il laisse croire à ses habitants qu’ils vivent en démocratie mais il règne en réalité en monarque absolu. Notre personnage possède une tenue qui rappelle celle des mousquetaires. Il se bat d’ailleurs avec un fleuret qui fait également écho à l’escrime.”

Anastasia Bulgakova personnifie différents pays en dessinant des personnages fantastiques

Crédits : Anastasia Bulgakova


Japon

Explication de l’artiste : “Le Japonais est illustré ici par un homme silencieux avec un sourire à la fois suspect et méfiant. Il aime les technologies, les perversions et entretient des relations étranges avec les autres pays, notamment ses voisins. Véritable compromis entre tradition et modernité, notre personnage rappelle les combattants historiques du Japon : les fameux samouraïs. Mais son armure est un véritable petit concentré de technologie qui illustre l’attrait du Japon pour cette industrie. C’est un combattant rapproché qui se bat avec une lance (symbole de tradition), mais qui peut également envoyer des sphères explosives pour tenir ses ennemis à distance (symbole de modernité).”

Anastasia Bulgakova personnifie différents pays en dessinant des personnages fantastiques

Crédits : Anastasia Bulgakova


Iran

Explication de l’artiste : “L’Iran est ici illustré par un mage plutôt sombre et peu bavard. Il est habillé avec des vêtements imprégnés du style arabe, cousus avec des éléments d’armures d’or. Il cache d’ailleurs son visage avec un masque doré pour intimider ses adversaires. Notre personnage est équipé d’une lampe magique qui lui permet de faire apparaître un génie. Ce dernier a pour mission de répondre à ses souhaits. Notre personnage utilise la magie et la pression diplomatique comme arme. Il possède également un sabre courbé qu’il utilise pour ses exécutions et porte le titre de “Seigneur des Sables”.”

Anastasia Bulgakova personnifie différents pays en dessinant des personnages fantastiques

Crédits : Anastasia Bulgakova


Israël

Explication de l’artiste : “Israël est illustré ici par une jeune femme soldat. Elle a un certain âge et est plutôt petite, ce qui fait qu’elle est souvent mise à mal. Mais heureusement, elle renaît toujours quelques générations plus tard. Elle est sensible et impulsive lorsqu’il s’agit d’entretenir des relations avec d’autres pays. Comme elle est trop petite pour gagner directement, elle utilise son cerveau pour déjouer ses adversaires et a toujours l’avantage technologique. Elle combat généralement de loin avec son armée automatisée, mais elle n’hésite pas à sortir l’artillerie lourde quand c’est nécessaire. Elle a aussi un petit éclaireur hérisson qui se déplace en volant à l’aide d’un drone.”

Anastasia Bulgakova personnifie différents pays en dessinant des personnages fantastiques

Crédits : Anastasia Bulgakova


Angleterre

Explication de l’artiste : “L’Angleterre est illustrée par un personnage fier, jaloux et impulsif qui se souvient à quel point il était grand et a eu de nombreuses victoires. Notre personnage est rationnel et calculateur, mais quand les sentiments profonds sont impliqués, il se transforme en bête enragée qui n’hésite pas à faire couler le sang. Il est le frère ainé des États-Unis et entretient une relation de rivalité avec la France. L’Angleterre arbore l’apparence d’un punk et ses vêtements reprennent les couleurs de l’Union Jack. Il se bat avec ses poings qui peuvent émettre de l’énergie chaude ou froide (qu’il ne mélange jamais). Enfin, il est accompagné d’un bulldog qui fume et qui s’appelle… Churchill.”

Anastasia Bulgakova personnifie différents pays en dessinant des personnages fantastiques

Crédits : Anastasia Bulgakova


Russie

Explication de l’artiste : La Russie est illustrée par une belle femme qui respire la froideur. La diplomatie n’est pas son point fort, mais si vous prenez un peu de temps pour apprendre à la connaître, vous verrez à quel point elle peut être chaleureuse et aimante. Elle porte une armure glamour et n’hésite pas à combattre, surtout en hiver. Elle est d’ailleurs une guerrière sanguinaire qui n’a pas peur de risquer sa vie sur le front. Elle se bat avec une immense épée sur laquelle est gravée “pizdec” (qui est un peu le”putain” des Français ou le “fuck” des Anglais).”

Anastasia Bulgakova personnifie différents pays en dessinant des personnages fantastiques

Crédits : Anastasia Bulgakova


Mexique

Explication de l’artiste : “Le Mexique est ici représenté par une jeune femme mince, bronzée et grande, qui aime porter des vêtements d’hommes, à l’image des seigneurs du crime qui sévissent dans le pays. Le haut de son corps est couvert de tatouages inspirés par les cultures aztèques et mayas. Elle aime être élégante et n’aime pas se salir les mains, ce qui fait qu’elle envoie souvent ses subalternes effectuer les “sales besognes”. Elle est une véritable experte en poison, tant pour guérir que pour tuer. À ce titre, elle se promène régulièrement avec un serpent autour du bras et un autre à son cou. Enfin, elle entretient des relations conflictuelles avec les États-Unis.”

Anastasia Bulgakova personnifie différents pays en dessinant des personnages fantastiques

Crédits : Anastasia Bulgakova


Allemagne

Explication de l’artiste : “L’Allemagne est représentée par un véritable seigneur de guerre. Ce chevalier est équipée d’une armure mécanisée, inspirée d’Iron Man, qui illustre la précision et l’évolution de l’ingénierie allemande. Notre personnage est considéré comme propre, ordonné et moderne. Il combat surtout sur de longues batailles à distance afin de garder son armure propre. En bref, il respire la puissance, la technologie et sa défense semble sans faille.”

Anastasia Bulgakova personnifie différents pays en dessinant des personnages fantastiques

Crédits : Anastasia Bulgakova


Imaginé par : Anastasia Bulgakova
Source : boredpanda.com

Advertisement

Il crée des sculptures amusantes en jouant avec la peau des Babybel

Publié il y a

le

Idée détectée par

L’artiste italien Gianluca Maruotti excelle dans la sculpture et l’animation de personnages. Son projet “Keep Unwrapping” transforme justement la célèbre peau rouge des Babybel en petits personnages dont il montre l’évolution selon la quantité de fromages qu’il utilise.

La créativité est partout ! Et aujourd’hui, nous allons vous présenter une nouvelle idée qui vient prouver, une fois de plus, que n’importe quel objet du quotidien peut être détourné et adapté à des fins créatives. Il s’appelle Gianluca Maruotti et il nous vient d’Italie. Cet artiste multidisciplinaire excelle dans différents domaines, notamment dans la sculpture où il utilise un matériau assez particulier.

Pour son projet “Keep Unwrapping”, Gianluca Maruotti s’amuse à utiliser la célèbre peau rouge des fromages Babybel pour créer des sculptures étonnantes de précision. Cette peau rouge, qui est faite de cire alimentaire, est en effet extrêmement malléable et permet donc à l’artiste de donner vie à des personnages, un peu comme s’il utilisait de la pâte à modeler.

Dans la vidéo ci-dessous, on peut donc le voir à l’oeuvre en utilisant la peau de différents fromages Babybel pour donner vie à un pirate. Mais sa plus grande particularité, c’est surtout d’illustrer l’évolution de ses personnages en fonction de la quantité de peaux de Babybel qu’il utilise.

Il crée ainsi un kangourou, ou encore un pirate et même si ses sculptures sont toutes de couleur rouge, on ne peut que souligner le travail de précision de l’artiste qui joue avec les formes et les profondeurs pour créer des figurines criblées de détails.

Pour en savoir plus sur l’artiste et son univers très cartoonesque, on vous invite à vous rendre sur son profil Behance. Et dans le même esprit, on vous invite à découvrir le travail étonnant de cet artiste qui crée des figurines de personnages connus à partir de sushis.

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti


Imaginé par : Gianluca Maruotti
Source : behance.net

Découvrir cette idée

Deux ados se déguisent en adulte géant pour ne payer qu’un ticket de cinéma

Publié il y a

le

Idée détectée par

Dans la ville de Carson en Californie, deux jeunes ont tenté le coup de se déguiser en adulte géant pour ne payer qu’un ticket de cinéma afin de voir le film Black Panther. En plus d’avoir réussi leur coup, ils ont fait un énorme buzz sur Twitter.

Si vous cherchez des astuces pour faire des économies sur vos places de cinéma, l’idée de ces deux adolescents risque de vous inspirer… ou au moins de vous faire sourire.

Steve (alias @stevelikescups sur Twitter) et un de ses amis sont deux adolescents vivant dans la ville de Carson en Californie. Afin d’assister à une séance du film Black Panther à prix réduit, il se sont lancés un défi amusant.

 

L’idée ? Comme dans les cartoons, un des deux jeunes est monté sur les épaules de l’autre et ils ont revêtu un trench-coat donnant l’illusion d’une seule et même personne. Un résultat très amusant et plutôt réaliste qui donne au final un adulte filiforme qui doit bien mesurer 3m40.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais non. Après avoir réalisé et partagé la vidéo de leur exploit sur Twitter, celle-ci a été vue plus de 10 millions de fois et retweeté plus de 180 00 fois en seulement 4 jours !

Une idée créative et pleine de malice qui montre encore une fois comment la jeune génération joue avec les réseaux sociaux pour faire parler d’elle de manière amusante… et dans le monde entier. Et si vous aimez ce genre d’initiative, on vous conseille de regarder cette autre astuce en vidéo toute aussi amusante pour gratter une place de cinéma !

Deux ados se déguisent en adulte géant pour ne payer qu'un ticket de cinéma

Crédits : stevelikescups

Deux ados se déguisent en adulte géant pour ne payer qu'un ticket de cinéma

Crédits : stevelikescups


Imaginé par : stevelikescups
Source : laughingsquid.com

Découvrir cette idée

Il crée la plus grande sphère possible avec 42 000 allumettes… et y met le feu

Publié il y a

le

Idée détectée par

L’artiste américain Ben Ahles s’est amusé à coller 42 000 allumettes entres elles dans le but de créer la plus grande sphère possible… avant d’y mettre le feu et de filmer tout ça.

Vous connaissez sûrement notre goût pour les projets artistiques étranges… et celui dont nous allons vous parler aujourd’hui ne manque pas de bizarreries ! L’artiste américain Ben Ahles s’est en effet amusé à jouer avec des allumettes en y apportant une touche créative, démesurée et plutôt satisfaisante.

Si vous avez déjà joué avec des allumettes, vous avez déjà remarqué qu’en les collant les unes aux autres, elles ne se collent pas totalement. La raison : le bout généralement rouge ou vert qui contient le produit chimique inflammable crée un petit décalage. Un détail qui a visiblement intéressé notre artiste qui s’est lancé un défi : coller le plus possible d’allumette entre elles afin… de créer une sphère !

Résultat : après 10 mois de travail, 500 dollars dépensés et 42 000 allumettes collées entre elles, Ben a enfin réussi à créer cette immense sphère et vous vous imaginez bien qu’il y a mis le feu.

Un projet totalement inutile, on en convient, mais qui est assez fou et créatif pour être partagé. Car l’artiste a vraiment pris ce projet au sérieux en développant même un modèle 3D de la sphère, avec nombre de calculs mathématiques, pour estimer le nombre d’allumettes nécessaires avant sa création.

Et puis ce qu’on aime pas dessus tout, c’est l’idée totalement folle de partir d’une observation du quotidien, que les allumettes collées entre elles forment une sphère, pour réellement arriver au résultat final !

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles


Imaginé par : Ben Ahles
Source : youtube.com

Découvrir cette idée