Bien sûr, Paris, on connaît tous. Qu’on y soit déjà passé pour visiter, qu’on ai juste vu des photos ou bien même lorsqu’on y vit, tout le monde sait à quoi ressemble la capitale française ! Grâce à son architecture singulière, Paris est une ville iconique, reconnaissable de tous dans le monde entier.

Néanmoins … nous vous mettons au défi de reconnaître Paris dans les années 1900, lors de l’Exposition universelle ! Des photos “Avant/Après” qui témoignent des grands changements que la capitale a subis au fur et à mesure des décennies. On vous laisse jouer au jeu des différences !

La tour Eiffel et les jardins du Trocadéro

Sur la première photo, on peut déjà apercevoir le bassin d’eau des Jardins du Trocadéro. À gauche et à droite, ce sont les maisons d’Algérie, qui faisaient partie de l’exposition coloniale. On y voit aussi le Pont Iéna, qui connecte les Jardins au Champ de Mars. Derrière tout ceci, un aperçu des autres bâtiments, tels que le Palais de l’Electricité, avec ses deux cheminées mais également la “Grande Roue“, à droite. L’Exposition universelle aura rassemblé plus de 48 millions de personnes !

Crédits : Nicolai Wolpert

Crédits : Nicolai Wolpert

La Tour Eiffel et le Globe Céleste

Juste à côté de la Tour Eiffel se trouvait le “Globe Céleste“, qui était l’une des attractions principales de Paris. C’était un globe monumental de 45 mètres de diamètre, dans lequel les visiteurs pouvaient s’asseoir dans une chaise, tandis que des panoramas du système solaire leur étaient exposés. Cette énorme boule était soutenue grâce à 4 piliers, entre lesquels des escaliers et des ascenseurs permettaient aux visiteurs de monter.

Crédits : Neurdin / ND. Phot

Crédits : Nicolai Wolpert

Vue de la Seine depuis le pont de l’Alma

Le “Vieux Paris” était une belle sélection de bâtiments temporaires, érigés seulement pour l’Exposition universelle, et pour donner une idée aux visiteurs du Paris moyenâgeux. Ces bâtiments dans la photo faisaient partie du quartier de la Renaissance. Celui avec les deux tours, “Le Grand Châtelet“, possédait un style qui remontait au temps de Louis XII. Le seul survivant de cette époque ?

Crédits : Neurdin / ND. Phot

Crédits : Nicolai Wolpert

L’esplanade des Invalides

Le Pont Alexandre III a été nommé d’après le Tsar de Russie et symbolisait l’amitié franco-russe. Avec une largeur de 40 mètres, c’était le pont le plus large de Paris au 19ème siècle. Il surplombe la Seine avec une arche de 107 mètres ! Derrière lui, l’Esplanade des Invalides, le parvis devant l’Hôtel des Invalides. À l’occasion de l’Exposition universelle, il a été présenté dans la catégorie manufacture, art et industrie.

Crédits : Neurdin / ND. Phot

Crédits : Nicolai Wolpert

Palais des Nations

La “Rue des Nations” était située sur la Rive Gauche de la Seine, entre la Tour Eiffel et l’Esplanade des Invalides. Elle accueillait la plupart des pavillons étrangers, lors de l’Exposition universelle. Les bâtiments sur l’image sont (de gauche à droite) le pavillon Ottoman, le pavillon Américain, le pavillon Autrichien, puis celui de la Bosnie-Herzégovine, celui de la Hongrie, le Britannique, le Belge, le Norvégien, l’Allemand, l’Espagnol et enfin, le pavillon Monégasque.

Crédits : Neurdin / ND. Phot

Crédits : Nicolai Wolpert

Vue de la Seine depuis le pont des Invalides

Sur la gauche de la photo, on peut apercevoir les mêmes pavillons étrangers. Sur l’autre rive, on peut voir les deux tours du Trocadéro mais aussi le pavillon de Paris, qui se trouve être le bâtiment juste à droite sur la photo.

Crédits : Neurdin / ND. Phot

Crédits : Nicolai Wolpert

Vue de la Seine depuis le pont d’Iéna

Le bâtiment sur le côté droit de la photo était un pavillon dédié à la navigation et au commerce. Derrière, le “pavillon du Creusot” (la forme ronde à côté du pont) a été nommé en hommage à la commune du Creusot, célèbre pour sa métallurgie. En toute logique, ce pavillon abritait de nombreuses expositions et beaucoup d’objets sur le sujet !

Crédits : Neurdin / ND. Phot

Crédits : Nicolai Wolpert

Imaginé par : Nicolai Wolpert
Source : re.photos

Vous aimerez aussi