Un Français invente une boisson qui simule les effets de l’alcool … sans alcool

Cette semaine a lieu la Paris Cocktail Week : du 24 janvier au 1er février, il est possible de profiter de 2 cocktails (un alcoolisé et un autre virgin) 30% moins cher qu’en temps normal. L’offre est valable dans 50 bars parisiens et quand on connaît les prix de l’alcool dans la capitale, ça peut faire réfléchir. Mais quid des cocktails… non alcoolisés ?

Thierry Daniel et Eric Fossard, deux spécialistes en spiritueux, ont créé l’événement par passion. Et ils commencent à déceler un phénomène sous-jacent : celui des cocktails spirit-free, c’est-à-dire non-alcoolisés. Et oui ! Il s’avère que les français diminuent leur consommation. En conséquence, le duo a sollicité Nicolas Julhès, le patron de la Distillerie de Paris. Thierry et Eric l’ont mis au défi de concevoir une boisson, qui simule les effets de l’alcool… sans en contenir.

Nicolas s’est vite mis au travail : pour lui, c’est la première fois qu’il sort un distillat sans alcool. Voilà ce qui prouve que la tendance healthy s’ancre durablement et en particulier à Paris, royaume du sans-gluten et de la nourriture vegan. Après des mois de recherches, Nicolas a sélectionné des ingrédients, desquels il a extrait des arômes, puis les a fait macérer dans du vinaigre de plantes et d’épices (comme la cardamome, la bergamote, le santal, le gingembre). Et étonnamment, il a remplacé l’alcool… par du gras (qui est un excellent solvant organique). Au total, un mix d’une vingtaine de produits, qui débouche sur deux boissons insolites : “Agrume électrisant” et “Boisé stimulant”.

Le résultat porte le nom de “Spirit of Paris” et il picote la gorge quand on le boit. Pour commencer à vous sentir alcoolisé, comptez environ 3 shots selon cet artiste du Parisien. À ce propos, Thierry Daniel explique : “Les clients recherchent de plus en plus l’expérience gustative plutôt que l’ivresse. Il ne suffit plus de retirer l’alcool d’un cocktail pour le transformer en spirit-free. C’est un peu comme le cuisinier qui concocte des plats végétariens créatifs”.

Voilà donc comment s’adapter au marché actuel des spiritueux. Le secret ? Intéresser une clientèle qui a envie de sortir, mais qui fait le choix de ne pas boire d’alcool. En tout cas, cela reste une idée créative et plutôt ingénieuse en terme de marketing. On notera également le packaging, particulièrement bien réussi. Enfin, pour rester dans le thème, on vous parlait dans cet article du premier musée, dédié à la gueule de bois, qui vient d’ouvrir ses portes.

Crédits : Philippe Lévy – lesgrandsducs.com
Crédits : Philippe Lévy – lesgrandsducs.com
Crédits : Philippe Lévy – lesgrandsducs.com
Crédits : Philippe Lévy – lesgrandsducs.com

Avec plus de 4 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux et 3 millions de visiteurs uniques par mois, Creapills est le site francophone de référence sur la créativité.

Pour tout savoir sur nos services d’accompagnements créatifs dédiés aux professionnels (veilles personnalisées, benchmarks, activations marketing, …), rendez-vous sur notre espace Creapills Pro.