Le Nigéria interdit les mannequins blancs dans les publicités nationales

Afin de donner plus de visibilité aux talents locaux et favoriser une représentation plus inclusive de la population, le Conseil de réglementation de la publicité du Nigéria (l’équivalent de l’ARPP en France) a annoncé l’interdiction de mettre en avant des mannequins blancs et des voix off aux accents britanniques dans les publicités nationales. Une première dans le monde qui n’a pas manqué de faire réagir.

Pour rappel, le Nigéria est une ancienne colonie anglaise qui a obtenu son indépendance en 1960. Toutefois, les modèles anglo-saxons étaient encore majoritairement présents dans les campagnes marketing nigérianes jusqu’à aujourd’hui. Le 22 août dernier, le gouvernement a alors décidé d’adopter une loi obligeant les marques à promouvoir la population locale et agir en faveur de la croissance économique.

Hormis les campagnes déjà existantes, les entreprises qui s’opposeront à cette règle à compter du 1er octobre et qui continueront de collaborer avec des mannequins étrangers et à utiliser des voix off étrangères dans leurs publicités s’exposeront à une taxe de 100 000 naira soit approximativement 240 euros par modèle étranger employé dans le spot.

Toutes les publicités, tous les supports de communication marketing ciblés ou exposés sur l’espace publicitaire nigérian doivent utiliser uniquement des mannequins et des artistes de doublage nigérians.

Steve Babaeko, président du Conseil de réglementation de la publicité du Nigéria (ARCON)

Cette initiative s’inscrit dans la continuité des lois déjà en vigueur qui imposaient aux entreprises de payer des taxes et des charges supplémentaires pour tous les employés étrangers qu’elles embauchaient.

Bien que surprenante, cette annonce qui fait du Nigéria le premier pays au monde à interdire les mannequins blancs dans les publicités a été relativement bien accueillie par les publicitaires. L’agence AMV BBDO a d’ailleurs été parmi les premières à faire appel à un réalisateur et des mannequins nigérians pour l’une des récentes campagnes de la marque de bière Guinness, à découvrir ci-dessous.

Aperçu de la campagne “Black Shines Brightest” de Guinness

Crédits : Guinness
Crédits : Guinness
Crédits : Guinness
Crédits : Guinness
Crédits : Guinness
Crédits : Guinness
Crédits : Guinness
S’abonner
Notifier de
guest

4 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Frida
Frida
28 jours il y a

Non ils n’ont pas interdit les mannequins BLANC mais tout les mannequins non nigériens. Ce n’est pas de la discrimination ethnique mais une remise en valeurs des autochtones dans un pays étant anciennement une colonie britannique. Les blancs ne sont pas le problème mais l’effacements des populations autochtones dans les représentations publicitaires l’est apparemment.

Alain (Speedy) Charlebois
Alain (Speedy) Charlebois
28 jours il y a

Votre bidule pour éditer les commentaires ne marche pas…

Captan Crunch
Captan Crunch
28 jours il y a

Truly the best example of Uncle Tomism by Nigeria … Alcohol in Black Face … Gotta Love it !

Nope
Nope
29 jours il y a

Donc le Nigeria fait officiellement de la discrimination raciale