La montée des eaux n’est pas un mythe. La fonte des glaces a été multipliée par 6 depuis 1992 (source) et laisse un avenir peu radieux aux villes côtières. On estime que nombre d’entres elles pourraient se retrouver immergées d’ici 2500 si rien n’est fait, parmi lesquelles on retrouve Nantes, La Rochelle et Bordeaux pour n’en citer que quelques unes en France.

La raison de cette montée des eaux est régulièrement pointée du doigt : le réchauffement climatique engendré par les activités de l’Homme. Et si les sensibilisations ne manquent pas, celle que l’on a détectée pour vous aujourd’hui est assez étonnante, car elle utilise l’art pour nous faire réfléchir de la plus efficace des manières.

On la doit à deux artistes finlandais, Pekka Niittyvirta et Timo Aho, qui se sont rendus sur l’île de North Uist à Lochmaddy en Écosse. En accord avec les habitants du village, ils ont ainsi pu dévoiler leur projet baptisé Lines (57° 59′ N, 7° 16’W) et qui consiste à dresser une ligne lumineuse qui indique le futur niveau de l’océan si rien n’est fait.

Plusieurs lignes ont même été installées : on en retrouve dans des champs pour montrer l’impact que la montée des eaux aura sur la Nature mais aussi autour des bâtiments pour dévoiler de manière assez terrifiante la fin de toute présence humaine en ces lieux.

La sensibilisation est frappante et plus que concrète. Elle est aussi créative et visuellement intéressante, ce qui favorise évidemment son intérêt afin de faire parler un maximum de l’idée. Évidemment, on sent venir les septiques sur la consommation d’énergie de l’oeuvre, l’installation est éphémère et utilise des LEDs pour éclairer, ce qui représente une consommation bien moins importante qu’une ampoule normale.

On vous invite à partager cette initiative importante autour de vous, car elle fait partie d’une prise de conscience nécessaire pour l’avenir des milliers de villes et de villages dans le monde. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de Timo Aho, un des artistes ayant travaillé sur le projet.

Crédits : Pekka Niittyvirta et Timo Aho

Crédits : Pekka Niittyvirta et Timo Aho

Crédits : Pekka Niittyvirta et Timo Aho

Crédits : Pekka Niittyvirta et Timo Aho

Crédits : Pekka Niittyvirta et Timo Aho

Crédits : Pekka Niittyvirta et Timo Aho

Crédits : Pekka Niittyvirta et Timo Aho

Crédits : Pekka Niittyvirta et Timo Aho

Crédits : Pekka Niittyvirta et Timo Aho

Crédits : Pekka Niittyvirta et Timo Aho

Crédits : Pekka Niittyvirta et Timo Aho

Crédits : Pekka Niittyvirta et Timo Aho

Crédits : Pekka Niittyvirta et Timo Aho

Crédits : Pekka Niittyvirta et Timo Aho

Crédits : Pekka Niittyvirta et Timo Aho

Imaginé par : Pekka Niittyvirta et Timo Aho
Source : designboom.com

Vous aimerez aussi