Vous êtes plus kilt ou kimono ? Peu importe, pas besoin de choisir avec cette superbe tenue qui mélange les cultures : un kimono réalisé avec des motifs typiquement écossais, c’est la trouvaille du jour !

Le kimono, c’est la tenue traditionnelle japonaise par excellence. Pourtant, ces dernières années, celui-ci a subi quelques transformations culturelles. D’une manière surprenante, via l’influence de l’Occident ; par exemple, lors de mariages chrétiens et japonais, porter un kimono comme une robe de mariée est un choix populaire. D’autres s’amusent aussi à le détourner à la mode scandinave, à l’instar du designer T-Michael et l’entreprise Y. & Sons. Cependant, d’autres changements encore plus surprenants peuvent être faits concernant cette tenue iconique, des changements qui reflètent davantage l’individu qui le porte.

Maya Caulfield a réalisé un kimono, cousu main, qui célèbre son héritage : à moitié Écossais et à moitié Japonais. Créé à partir d’un patron de kimono original, qui sert de base à la silhouette, les tissus utilisés proviennent de différents types de plaid, de flanelle, de motifs tartans et de chemises à carreaux. En résumé, des textiles très représentatifs de l’Écosse !

Crédits : Maya Caulfield

D’habitude, je ne fais pas d’art textile, mais il m’arrive de faire mes propres vêtements à l’occasion. Je m’assure toujours qu’ils sont très personnels et vraiment uniques : je ne veux pas coudre quelque chose que quelqu’un d’autre pourrait avoir dans son placard !

L’inspiration de Maya pour son kimono lui vient de son engagement dans la communauté streetwear ; en voyant comment des designers comme Rick Owens et Rei Kawakubo ont fusionné de la mode traditionnelle avec du design beaucoup plus moderne, cela lui a donné des idées !

Depuis cette base, je suis allée dans des friperies à Denver, et j’ai acheté d’énormes sacs plastiques remplis de chemises d’hommes, en plaid, à carreaux, et même de boxers. Je les ai ensuite bien lavés, et les ai découpés en plusieurs rectangles de différentes tailles.

Entre le moment où elle a commencé ce projet et le moment où elle l’a fini, Maya a déménagé dans l’État de Washington et ne pouvait pas y amener sa machine à coudre, elle a été obligée de coudre à la main la totalité de la tenue !

Mais ce long parcours et ses efforts en valait le coup. L’oeuvre textile de Maya est unique en son genre. On peut dire que ce kimono représente parfaitement la beauté de deux cultures qui se rencontrent. Une belle initiative qui mélange les traditions, on adore ! Et si vous voulez en savoir plus sur Maya, n’hésitez pas à aller voir son compte Instagram.

Crédits : Maya Caulfield

Crédits : Maya Caulfield

Imaginé par : Maya Caulfield
Source : reddit.com

Vous aimerez aussi