L’association Innocence en Danger introduit “L’enfance” à la Bourse de Paris

Rendez votre marque créative avec Creapills Lab. Découvrez nos solutions pour les entreprises en quête de créativité dans leur stratégie de communication & marketing. cliquez ici

Depuis sa création en 2000 par Homayra Sellier, l’association Innocence en Danger lutte pour la protection des enfants contre toutes formes de violences. Alors à l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant qui a lieu le 20 novembre, elle a dévoilé une nouvelle campagne de sensibilisation qui détourne le monde de la finance dans le but de sensibiliser et récolter des dons.

Pour pallier au manque de considération des conséquences psychologiques subies par les enfants, l’association s’est inspirée du monde de la finance pour introduire (fictivement) en bourse le Childhood Index Value : la première valeur boursière de l’enfance cotée négativement à moins 142,7 milliards d’euros, soit le “coût” représenté par ces enfances brisées.

Réalisée en collaboration avec l’agence de publicité Babel, la campagne tient à interpeller sur les coûts engendrés en Europe par les systèmes sociaux et de santé pour soigner les séquelles physiques et psychologiques, le fonctionnement de la justice ou encore le “manque à gagner” pour la société que peuvent représenter les victimes une fois arrivées à l’âge adulte. Alors, pour encourager le monde de la finance à prendre part à la protection de l’enfance, l’association a décidé de parler argent.

Crédits : Innocence en Danger

Un axe marketing original et qui veut marquer les esprits en approchant deux univers qui n’ont rien en commun. Pour sensibiliser jusqu’au bout, l’association Innocence en Danger a également détourné les traditionnelles vidéos d’introductions en bourse avec non pas un PDG qui sonne la cloche mais bien évidemment un enfant. Pour “investir” : faite un don sur le site de l’association Innocence en Danger.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires