Le harcèlement scolaire est une terrible réalité qui mériterait qu’on lui apporte bien plus d’attention. L’association NoBully, qui se bat contre ce fléau, révèle d’ailleurs un chiffre édifiant : 30% des écoliers avouent en avoir déjà été victimes au moins une fois dans leur vie.

Aux États-Unis, Burger King a collaboré avec l’association pour faire changer les mentalités en mettant en place une expérience sociale surprenante dans l’une de ses enseignes. En association avec l’agence David Miami, de jeunes acteurs faisaient mine de maltraiter leur camarade alors que pendant ce temps, les serveurs délivraient aux clients des burgers totalement écrasés, victimes eux-aussi de maltraitance.

Et si vous vous dites que sensibiliser à une cause aussi forte avec un simple burger à 2 dollars est ridicule, regardez le résultat. 95% des clients du restaurant sont allés se plaindre du burger écrasé… alors que seulement 12% ont intervenu pour défendre l’adolescent maltraité. Une puissante mise en évidence du poids de l’égoïsme dans la société face à des actes que tout le monde condamne…

Une prise parole pertinente, intelligente (bien qu’insolite) et qui tranche totalement avec ce que Burger King peut nous offrir d’habitude en matière d’opérations de communication. Si la marque a su jusqu’alors nous amuser et nous surprendre avec des initiatives totalement loufoques, elle montre ici qu’elle peut également se montrer légitime lorsqu’il s’agit de défendre une cause qui devrait tous nous concerner… et on ne parle bien évidemment pas des burgers maltraités.

Crédits : Burger King

Crédits : Burger King

Crédits : Burger King

Crédits : Burger King

Crédits : Burger King

Crédits : Burger King

Imaginé par : Burger King et David Miami
Source : adweek.com

Vous aimerez aussi

Plus d’idées dans Les idées