Face à la catastrophe environnementale à laquelle on fait face aujourd’hui, il est du ressort de tous d’oeuvrer pour maintenir notre planète en bonne santé. Et heureusement, de nombreuses initiatives se développent dans le monde pour produire de manière écologique. Une startup a retenu notre attention dans ce domaine, et cocorico, elle est toulousaine.

La startup Green Gen Technologies a en effet mis au point un concept de bouteille surprenant qui a la particularité de produire ni verre, ni plastique, d’être végétale et bien entendu biodégradable. Cette innovation, qui a nécessité pas moins de 4 années de recherche, a permis de donner naissance à une bouteille plutôt design qui a la particularité d’être composée de fibre de lin et de résine de pin.

Un choix de matériau qui est d’ailleurs tout sauf anodin : le lin est une matière résistante, légère et réputée pour sa longévité qui ne présente que des avantages. Green Gen Technologies a du faire face à un problème de taille lors de la conception de sa bouteille éco-responsable : concevoir un tissage qui s’adapte parfaitement à sa forme, du corps large au goulot étroit. Pour résoudre ce problème, la société est partie en Suède pour faire la connaissance du leader mondial du composite végétal. Green Gen Technologies a donc pu intégrer dans son produit une technique de tissage cylindrique, qui consiste à poser une “chaussette” de lin sur un moule, à rajouter de la résine végétale puis de chauffer le tout pour obtenir la forme de la bouteille.

Pour parvenir à ses fins, la société a réalisé une première levée de fonds auprès d’investisseurs pour récolter 750 000 euros qui servent à financer cette première chaîne de production éco-responsable. Et au delà de l’aspect écologique (un bilan carbone proche de zéro, ça mérite d’être souligné), la bouteille en lin de Green Gen Technologies est forcément plus légère et moins fragile que du verre, ce qui facilite le transport. Un concept qui plaît déjà à de nombreux acteurs de la boisson dans le monde, et on l’imagine déjà s’imposer très bien dans l’industrie du vin.

Seul bémol : un film plastique alimentaire est tout de même présent dans la bouteille afin de protéger son contenu, ce qui la rend biosourcée “seulement” à 89%. Mais la société a affirmé travailler déjà sur une alternative pour remplacer ce film par du PLA (à savoir, du plastique créé à partir de maïs ou de canne à sucre). Les premières bouteilles éco-responsables de Green Gen Technologies devraient être commercialisées dès le printemps prochain, on attend de voir ce que ça va donner mais l’entreprise a pour ambition de remplacer 1,5 million de bouteilles en plastique en 2019. C’est tout le mal qu’on leur souhaite ! Vous trouverez plus d’informations sur le site officiel de Green Gen Technologies.

Crédits : Frédéric Charmeux / La Dépêche du Midi

Crédits : Green Gen Technologies

Crédits : Green Gen Technologies

Crédits : Green Gen Technologies

Imaginé par : Green Gen Technologies
Source : mrmondialisation.org

Vous aimerez aussi