Dubaï : un projet de gratte-ciel de 3km de long construit autour du Burj Khalifa

Pour beaucoup de personnes, Dubaï est synonyme de démesure et d’extravagance avec ses buildings à perte de vue et construits en bord de mer. La ville située dans le golfe Persique se révèle être un véritable terrain de jeux pour les architectes créatifs à l’image du cabinet local ZN Era qui a imaginé la construction d’un cercle autour du Burj Khalifa pour y créer une métropole surélevée. Rien ne paraît trop fou pour la 1ère ville des Émirats arabes unis !

Le gratte-ciel baptisé Downtown Circle viendrait encercler le célèbre Burj Khalifa et ses 828 mètres de haut, qui lui valent le titre de plus grande tour au monde. Construite à 550 mètres de haut, la structure serait constituée de 2 anneaux géants interconnectés ayant une circonférence de 3 km. À l’intérieur, elle abriterait des maisons et des appartements, des bureaux, des centres commerciaux et d’imposants jardins avec des chutes d’eau et des dunes de sable.

Quant à son fonctionnement, l’immeuble bénéficierait d’un système de récupération des eaux de pluie, d’une alimentation en énergie solaire, d’un filtre de pollution de l’air et d’un moyen de stockage du carbone. De plus, l’un des anneaux extérieurs serait en réalité un moyen de transport pouvant amener les résidents d’un endroit à l’autre de la structure dans des nacelles périphériques se déplaçant à une vitesse allant jusqu’à 100 km/h.

D’après l’équipe de conception de ZN Era, le bâtiment assurément insolite serait une alternative à l’urbanisation très rapide de Dubaï et à son importante croissance démographique ces 40 dernières années. Elle a également souhaité proposer une solution pour faire face à l’élévation du niveau de la mer en concevant de nouveaux bâtiments urbains soucieux de l’avenir.

Bien évidemment, il s’agit uniquement d’un prototype qui semble presque irréalisable au vu de la complexité du projet et de son extravagance. De plus, il est primordial de songer aux moyens matériels et surtout humains nécessaires pour mettre sur pied un tel bâtiment, qui ne se fera sûrement pas sans son lot de controverses.

Ce projet faramineux nous rappelle d’ailleurs sensiblement le projet The Line lancé par l’Arabie Saoudite avec la construction d’un miroir de 170 km permettant d’héberger 9 millions d’habitants.

Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era

Croquis et modélisation du Downtown Circle

Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
Crédits : ZN Era
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires