Le street-artiste Pascal Boyart, aussi surnommé PBoy, a détourné une oeuvre célèbre d’Eugène Delacroix intitulée “La liberté guidant le peuple” en incrustant les gilets jaunes à son chef-d’œuvre mural de 9 mètres de large. Si vous souhaitez l’admirer, cette peinture est située rue d’Aubervilliers, dans le XVIII° arrondissement de Paris.

Il a réuni deux périodes historiques différentes. L’une porte sur la révolution de juillet 1830 tandis que l’autre fait référence à la situation sociale à laquelle nous sommes aujourd’hui confrontés depuis fin 2018 : celle des fameux gilets jaunes. Un anachronisme parfaitement exécuté !

Et les amateurs de créativité apprécieront le jeu que l’artiste a glissé dans sa fresque : car il existe un trésor caché dans ce street-art. Il vous suffit de prendre le temps de contempler son œuvre, de scanner le QR Code présent dans son coin pour suivre les traces d’une énigme et tenter de gagner 1000 euros en Bitcoins.

L’objectif initial de l’artiste était de témoigner sa solidarité envers les gilets jaunes. PBoy nous explique notamment sur son compte Instagram :

En raison de l’avènement des #Giletsjaunes fin 2018, il était temps de reprendre la composition de l’original et en faire une version contemporaine, avec un petit plus caché dans la peinture…

Évidemment, ce qui nous intéresse par dessus tout chez Creapills réside dans l’aspect artistique et ce gimmick créatif amusant consistant à mixer deux époques distinctes en les réunissant dans un seul et même tableau.

Enfin, si vous aimez ce genre de créations, on vous conseille de découvrir cette autre fresque murale réalisée par Ray Bartkus, qui, une fois réfléchie dans l’eau, dévoile une tout autre apparence.

Crédits : Pascal Boyart

Crédits : Pascal Boyart

Crédits : Pascal Boyart

Crédits : Pascal Boyart

Crédits : Pascal Boyart

Crédits : Pascal Boyart

Crédits : Pascal Boyart

Crédits : Pascal Boyart

Crédits : Pascal Boyart

Imaginé par : Pascal Boyart
Source : Instagram.com

Vous aimerez aussi

Plus d’idées dans Les idées