Chaque jour, nous sommes exposés à des centaines (milliers ?) de publicités, physiques ou digitales, si bien qu’on trouve cela normal. Et si la publicité existe depuis toujours, son énorme développement pousse certains artistes à détourner ces supports pour tenter d’éveiller les populations à de réels problèmes.

C’est le cas de l’artiste italien HOGRE qui a démocratisé ce qu’il appelle le “subvertising”. Derrière ce nom se cache une pratique déjà vue dans de nombreux projets créatifs qui consiste à détourner les panneaux pour proposer ses propres créations… un peu moins normées (c’est le cas de le dire) que les pubs classiques.

HOGRE parcourt les rues de Londres et détourne illégalement les panneaux publicitaires qu’il croise sur son chemin pour les remplacer par des œuvres street art qui dénoncent ouvertement les dérives de la société : culte de l’argent, religion, écologie, aucun sujet n’est laissé de côté. On vous laisse découvrir ci-dessous quelques uns de ses détournements… attention c’est souvent trash ! Pour en savoir plus sur l’artiste, rendez-vous sur son profil Flickr.

Le culte de l’argent

Crédits : HOGRE

Les marques de plus en plus agressives

Crédits : HOGRE

On nous fait manger n’importe quoi…

Crédits : HOGRE

Pourquoi se préoccuper du réchauffement climatique ? On va tous mourir un jour…

Crédits : HOGRE

La publicité vous ment !

Crédits : HOGRE

La société paranoïaque

Crédits : HOGRE

On nous fait manger n’importe quoi… (V2)

Crédits : HOGRE

Émigration ?

Crédits : HOGRE

La place de l’Art aujourd’hui…

Crédits : HOGRE

La difficulté de communication

Crédits : HOGRE

La sexualisation des femmes

Crédits : HOGRE

Le rôle des frontières

Crédits : HOGRE

Offrez du bonheur… Vraiment ?

Crédits : HOGRE

La drogue… à tous les étages

Crédits : HOGRE

L’image se passe de commentaire

Crédits : HOGRE

Imaginé par : Hogre
Source : ufunk.net

Vous aimerez aussi

Plus d’idées dans Les idées