Et si la créativité pouvait apporter une touche de fantaisie à la signalisation ? Rendez-vous aujourd’hui à Chalon-sur-Saône pour découvrir le projet original imaginé par Marie-Caroline Brazey. Cette jeune femme, atteinte d’une maladie orpheline invalidante, a eu l’idée de s’inspirer du street art pour détourner les panneaux de stationnement pour handicapés.

Avec sa petite touche très personnelle, Marie-Caroline s’amuse à détourner le célèbre bonhomme blanc sur fauteuil roulant pour créer des mises en scène originales. En utilisant tout simplement du papier et des crayons, la créative s’amuse à métamorphoser le personnage qui se transforme en basketteur, en sirène ou encore en Père Noël.

Derrière ce projet léger en apparence, Marie-Caroline veut montrer que le handicap ne doit pas être un frein aux activités. “Ce n’est pas parce qu’on est en situation de handicap qu’on n’a pas d’activités. On a une vie, on a le droit de rire.” explique l’artiste. Un beau projet street art tout en simplicité qui défend cette cause de la plus poétique des manières. À partager !

Crédits : Marie-Caroline Brazey

Crédits : Marie-Caroline Brazey

Crédits : Marie-Caroline Brazey

Crédits : Marie-Caroline Brazey

Crédits : Marie-Caroline Brazey

Crédits : Marie-Caroline Brazey

Imaginé par : Marie-Caroline Brazey
Source : youtube.com

Vous aimerez aussi

Plus d’idées dans Autres arts créatifs