La pollution plastique est un véritable fléau qui décime les mers et les océans. Car c’est tout l’écosystème marin, animaux comme végétaux, qui est menacé par les déchets plastiques et la négligence de l’Homme. Plus que jamais, il est temps de changer les mentalités et bien heureusement, les marques commencent à comprendre qu’elles ont une responsabilité et un véritable rôle pour faire changer les mentalités.

C’est notamment le cas de la marque de bière Corona qui a collaboré avec l’association Parley for the Oceans afin de mener une série d’actions axées sur la lutte contre la pollution plastique dans les océans. Et parmi les actions menées conjointement, Corona a eu l’idée de construire un mur composé de déchets plastiques trouvés sur la plage d’Ipanema, à Rio de Janeiro au Brésil.

Le mur mesure 15 mètres de long et 2 mètres de haut. Il a été fabriqué à  100% à partir de déchets plastiques trouvés sur la plage en seulement 3 jours et a pour objectif de bloquer l’accès à cette dernière. Un panneau indique d’ailleurs la couleur aux touristes avec le message suivant :

Un jour, les déchets laissés sur la plage vous empêcheront d’y entrer.

Vous l’avez compris, cette oeuvre surprenante entièrement composée de plastique a pour objectif de sensibiliser les passants à la pollution des plages et des océans. À noter que cette initiative devrait s’accompagner de plusieurs dizaines de campagnes de nettoyage des plages pour porter haut et fort le message de sensibilisation et impliquer la communauté locale.

Crédits : Corona

Crédits : Corona

Crédits : Corona

Crédits : Corona

Crédits : Corona

Imaginé par : Corona et l’association Parley for the Oceans
Source : adweek.com

Vous aimerez aussi