Lorsque la nature et les arts se marient, il n’y a rien de plus beau. Et justement, c’est une artiste canadienne qui a profité du temps glacial de sa région pour créer une œuvre surprenante … qui disparaîtra avec le temps. Une initiative poétique au charme délicat. Explications.

Nicole Dextras a créé une impressionnante installation avec un petit twist … glacé ! En explorant des thèmes tels que l’environnement et l’éphémère, cette artiste a confectionné une collection de Textiles Glacés qui transforme des robes ordinaires vintage en blocs de glace mouvementés et dans toute sa globalité, en magnifique bouquet plus grand que nature !

Également inspirée par la science-fiction et la fantaisy, cette installation de bouquet éthéré capture l’intérêt de Nicole pour la nature réinventée ! En n’utilisant rien d’autre qu’un spray d’eau et en exploitant les (très) basses températures de son pays, Nicole a donc gelé elle-même une sélection de 15 robes, datant toutes de 1940-1950 ! Au cours des jours suivants, la glace a commencé à recouvrir chaque habit individuellement, congelant ainsi chaque froufrou, chaque minuscule détail et chaque jupon en sublimes pétales de tissu.

Crédits : Nicole Dextras

Une fois la métamorphose magique de chaque robe terminée, Nicole les a toutes arrangées et rassemblées en un colossal bouquet, une explosion de couleurs vives et de détails délicats formés par la biodiversité naturelle. Malheureusement, cet arrangement floral n’aura duré que quelques jours. Mais après tout, c’était le but : prouver que chaque chose est éphémère.

Une création originale, pleine de sens et poétique comme on aimerait en voir plus souvent ! Imaginez apercevoir une telle installation dans votre parc habituel. Amusant, non ? En tout cas, cette culture de la nature fait son petit effet, c’est sûr. Chez Creapills, on adore, et vous ?

Crédits : Nicole Dextras

Crédits : Nicole Dextras

Crédits : Nicole Dextras

Crédits : Nicole Dextras

Crédits : Nicole Dextras

Crédits : Nicole Dextras

Crédits : Nicole Dextras

Imaginé par : Nicole Dextras
Source : mymodernmet.com

Vous aimerez aussi