Cet hôtel à oiseaux composé de 350 nichoirs cache une chambre insolite

Si vous souhaitez passer un week-end bucolique au milieu des bois, la luxueuse cabane suspendue dans les arbres et entourée de nichoirs à oiseaux conçue par le studio d’architecture danois BIG (Bjarke Ingels Group) promet dépaysement et immersion totale au cœur de la forêt non loin du village de Harads en Suède.

Baptisée Biopshere, cette chambre d’hôtel insolite de 34m² a été créée en collaboration avec l’ornithologue suédois Ulf Öhman pour le groupe hôtelier Treehotel. Accessible par un pont, elle est suspendue au milieu des arbres et prend la forme d’un cube vitré. Tout autour de ce cube est fixée une grille métallique sur laquelle sont accrochés 350 nichoirs de différentes tailles lui donnant l’apparence extérieure d’une sphère.

Pour tenir compte des exigences des saisons dans la région mais aussi des contraintes environnementales, les équipes de conception ont favorisé des matériaux très résistants à base de bois et de pierre d’origine locale. À l’intérieur, la chambre dispose d’un espace salon, de toilettes, d’une salle de bain et d’un étage avec un lit double. Les grandes fenêtres permettent d’admirer la vue et d’observer les oiseaux bien que l’intérieur reste très sombre. De plus, la cabane propose également un toit terrasse offrant une vue d’exception sur toute la forêt.

Avec cette installation, ses créateurs espèrent inciter les personnes à prendre conscience de l’importance de préserver ces animaux et les invitent même à installer un nichoir une fois de retour chez elles.

À partir de juin 2022, il sera possible de louer la Biosphere qui peut accueillir jusqu’à 2 personnes. Côté prix, il faudra compter 1123 euros la nuit avec petit déjeuner compris (tout de même). Pour en savoir davantage sur ce concept original, vous pouvez vous rendre sur le site Internet de Treehotel.

Et si vous appréciez les architectures insolites, cette cabane de rêve construite par un couple d’artistes à partir de fenêtres recyclées devrait vous plaire.

Crédits : Bjarke Ingels Group
Crédits : Bjarke Ingels Group
Crédits : Bjarke Ingels Group
Crédits : Bjarke Ingels Group
Crédits : Bjarke Ingels Group
Crédits : Bjarke Ingels Group
Crédits : Bjarke Ingels Group
Crédits : Bjarke Ingels Group
Crédits : Bjarke Ingels Group
Crédits : Bjarke Ingels Group
Crédits : Bjarke Ingels Group
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires