En Inde, un État bannit les bouteilles plastiques pour les bouteilles en bambou

Rendez votre marque créative avec Creapills Lab. Découvrez nos solutions pour les entreprises en quête de créativité dans leur stratégie de communication & marketing. cliquez ici

La résistance contre les bouteilles en plastique s’organise dans le monde et certaines initiatives valent le détour. Au nord-est de l’Inde, le petit État du Sikkim vient de bannir la commercialisation des bouteilles en plastique pour les touristes. Ces derniers peuvent utiliser à la place des jolies bouteilles confectionnées… en bambou.

L’interdiction concerne pour le moment la ville de Lachen, qui accueille chaque année des milliers de touristes qui viennent découvrir les sommets enneigés et la vue pittoresque. Au fur et à mesure du développement du tourisme, les habitants ont vu une pollution de bouteilles plastiques de plus en plus importante dans leur montagne, incitant les autorités à agir.

C’est le député Sikkim Hishley Lachungpa qui a le premier passé une commande de 1000 bouteilles en bambou pour qu’elles soient commercialisées aux touristes. Ces dernières sont confectionnées à la main par un artisan prénommé Dhritiman Bora. Conçues à partir d’une variété de bambou qui s’appelle bhaluka, elles sont commercialisées entre 2 et 5 euros pièce selon leur taille. Évidemment, 1000 bouteilles est un début modeste mais qui, en plus de favoriser l’économie locale, est une excellente mesure pour protéger l’environnement.

Précisons que l’État de Sikkim est un des pionniers en matière de lutte contre les bouteilles en plastique. Ses premières mesures datent de 1998 et depuis 2016, l’usage des contenants plastiques est interdit dans tous les bureaux gouvernementaux et les événements publics. Quant aux touristes de la ville de Lachen, ils sont contrôlés de manière aléatoire pour vérifier qu’aucun d’entre eux ne transporte de bouteilles plastiques.

Crédits : Dhritiman Bora
Crédits : Dhritiman Bora
Crédits : Dhritiman Bora
Crédits : Dhritiman Bora
Crédits : Dhritiman Bora
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Capt Deepee
Capt Deepee
6 mois il y a

toutes les parties de la plante sont toxiques pour l’homme à cause de la nandeline qu’elle renferme

Pier
Pier
6 mois il y a

Très bonne idée !