“100% des femmes ont été harcelées dans les transports”. La statistique est à glacer le sang et c’est pourtant le constat de la campagne de sensibilisation lancée hier sur les réseaux sociaux par Anaïs Leleux, militante au sein du mouvement #NousToutes.

Si vous passez un peu de temps sur Twitter, vous avez peut être vu émerger hier le hashtag #BalanceTonMétro. À l’origine, une campagne imaginée par Anaïs Leleux et illustrée par le twittos @Sam_bgn qui vise à aborder le terrible sujet du harcèlement sexuel dans les transports en commun.

Les affiches détournent le nom de certaines stations de métro pour ouvrir les yeux des internautes et force est de constater que les accroches sont percutantes.

Le même matin, un petit groupe de militantes féministes s’est réuni dans le métro parisien pour protester contre le manque d’action de la RATP sur le sujet du harcèlement sexuel. La campagne digitale #BalanceTonMétro s’inscrit donc dans la continuité et au delà des affiches plutôt marquantes qui ont tourné toute la journée sur les réseaux, Anaïs Leleux invite les femmes à partager leur témoignages en réutilisant le hashtag.

Espérons que l’impact de cette campagne social media aide à changer les mentalités et à mettre en place de vraies mesures contre ce terrible fléau. On vous laisse découvrir ci-dessous les visuels de la campagne et on vous invite à vous rendre sur le hashtag #BalanceTonMetro pour découvrir les témoignages.

Crédits : Anaïs Leleux / @Sam_bgn

Crédits : Anaïs Leleux / @Sam_bgn

Crédits : Anaïs Leleux / @Sam_bgn

Crédits : Anaïs Leleux / @Sam_bgn

Crédits : Anaïs Leleux / @Sam_bgn

Crédits : Anaïs Leleux / @Sam_bgn

Imaginé par : @AnaixLeleux et @Sam_bgn
Source : twitter.com

Vous aimerez aussi