La réalisatrice Agnès Varda s’est éteinte le 29 mars dernier à Paris. Une personnalité dont le nom était régulièrement associé à la Nouvelle Vague, un mouvement du cinéma français né à la fin des années 1950, mais qui pour les plus jeunes est associé à sa collaboration avec l’artiste JR, notamment pour la réalisation du documentaire Visages Villages.

Mais Agnès Varda était aussi identifiée grâce à sa célèbre coiffure bicolore. Une caractéristique étonnante qu’elle portait depuis 18 ans, après avoir été inspirée par le portrait d’un homme du XVIe siècle. Et ce mélange de couleurs qu’elle décrivait comme “une glace chocolat à la vanille” n’a pas fini de faire parler, comme le montre cette petite action qui s’est déroulée aux abords du cimetière Montparnasse, là où la réalisatrice a été inhumée.

Corentin, un petit-fils d’Agnès Varda, a en effet rendu un étonnant hommage à sa grand-mère en s’amusant à repeindre les poteaux de la rue Émile Richard, qui longe le cimetière. Une initiative mise en lumière sur Twitter par Laurent Delmas, producteur et critique de cinéma à France Inter.

Un hommage amusant et insolite qu’Agnès Varda aurait sans doute adoré et qui ne manque pas de faire sourire. Évidemment, seuls quelques poteaux ont été repeints, mais ce qui n’a pas empêché quelques internautes de s’insurger contre ce vandalisme… qu’on assimilera plus ici à du street art.

La coiffure bicolore d’Agnès Varda

Crédits : Martin Kraft / Wikipedia

Les poteaux Agnès Varda

Crédits : Laurent Delmas / Twitter

Crédits : Laurent Delmas / Twitter

Source : twitter.com

 

Vous aimerez aussi