Agen : le personnel de cette maison de retraite se protège avec des soutiens-gorge

Depuis déjà plusieurs semaines, les personnels soignants partout en France tirent la sonnette d’alarme face à la pénurie de masques. Alors qu’ils sont en contact permanent avec les malades, les infirmières et médecins n’arrivent plus à se protéger efficacement et nombreux sont ceux qui se retrouvent infectés par le Covid-19.

Et parmi les endroits à risque, les maisons de retraite sont évidemment en première ligne. On sait que les personnes âgées sont très vulnérables face à au virus, en Chine notamment la moyenne d’âge des personnes décédées est de 70 ans. Il est donc primordial pour les personnes en contact avec les résidents des maisons de retraite de se protéger. Mais comment faire en cette période de pénurie de masques ?

Par défaut, avec un peu de créativité. C’est ce que prouve le personnel soignant de la maison de retraite Les Ecrins d’Alienor à Agen. Ces derniers ont alerté la préfecture et les pharmacies voisines de leurs besoins de protection. Mais puisqu’ils ne sont pas assimilés à du personnel soignant, ils ne sont pas prioritaires et n’ont d’autres solutions qu’attendre.

C’est pourquoi les 40 salariés de la résidence se sont organisés avec leur entourage pour récupérer un maximum de soutiens-gorge. Mais attention, pas de n’importe quelle matière. Le coton ne filtrant rien, il est impératif que ces derniers soient en lycra ou en polyester : des matières qui selon les spécialistes peuvent faire barrière au virus, comme le souligne le journal local Le Petit Bleu qui a détecté la nouvelle.

Tout comme les masques chirurgicaux, les soutiens-gorge sont des protections éphémères pour limiter les risques de contamination (dans les deux sens). Sans doute cette protection est moins efficace que les masques FFP2, dont le nom est sur toutes les lèvres depuis quelques heures, mais en temps de crise, tous les moyens sont bons pour affronter le quotidien. Surtout avec la nouvelle tragique qui a été communiquée hier : cette maison de retraite médicalisée près de Seattle aux Etats-Unis où des employés sans protection ont contaminé les résidents, causant la mort d’au moins 35 personnes.

Crédits : Les Écrins d’Aliénor
Crédits : Les Écrins d’Aliénor
Crédits : Les Écrins d’Aliénor

Avec plus de 4 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux et 3 millions de visiteurs uniques par mois, Creapills est le site francophone de référence sur la créativité.

Pour tout savoir sur nos services d’accompagnements créatifs dédiés aux professionnels (médiatisation, inspiration, conception d’activations marketing), rendez-vous sur notre espace Creapills Pro.