Abacus : le tramway futuriste qui utilise les voies ferrées désaffectées

Depuis quelques années, la tendance de la seconde main s’est largement démocratisée, tout domaine confondu à l’image de ce projet urbain innovant. En effet, 3 créateurs ont imaginé un concept de tramway électrique futuriste qui circulerait sur d’anciennes voies ferroviaires désaffectées.

Baptisé Abacus, le dispositif proposé par Lea Haats, Erik Mantz-Hansen et Konstantin Wolf a pour but de donner une seconde vie aux infrastructures abandonnées entre les zones rurales et les villes du nord de l’Allemagne. Ce tramway futuriste et autonome permettrait de réduire les temps de trajet et de desservir plus facilement les zones rurales généralement excentrées.

Les 3 amis ont ainsi imaginé des tramways électriques au design insolite et transparent circulant sur des voies ferrées inutilisées grâce à un procédé par induction. Une méthode permettant de se passer des batteries, d’assurer un poids plus léger au tramway et de limiter sa pollution sonore.

D’apparence, les véhicules disposent de grandes fenêtres afin d’offrir une vue imprenable sur l’extérieur. Tandis qu’à l’intérieur, les passagers pourront se tenir ou s’appuyer sur des rambardes. Un tramway au design très bas, quasiment au niveau du sol, pour garantir un accès simple aux personnes à mobilité réduite.

Contrairement aux transports en commun classiques, le modèle Abacus reposerait sur un système d’arrêts multiples où les passagers auraient juste à faire un signe de main pour que le véhicule s’immobilise, peu importe l’endroit où ils se trouvent. Le geste sera détecté par le biais de caméras embarquées équipées d’une technologie de reconnaissance de formes.

Présenté à l’occasion du challenge Future Mobility Competition organisé par le média Dezeen et la société de véhicules électriques Arrival, le projet se classe parmi les finalistes sur plus de 170 candidatures envoyées. Le concours soutient et encourage les créateurs à proposer des solutions innovantes et durables pour améliorer la mobilité dans les villes.

Et parmi les initiatives engagées en faveur de l’environnement, souvenez-vous l’Autriche a mis en place un “ticket climat” pour utiliser les transports en commun en illimité.

Aperçu du concept Abacus

Crédits : Lea Haats, Erik Mantz-Hansen et Konstantin Wolf
Crédits : Lea Haats, Erik Mantz-Hansen et Konstantin Wolf
Crédits : Lea Haats, Erik Mantz-Hansen et Konstantin Wolf
Crédits : Lea Haats, Erik Mantz-Hansen et Konstantin Wolf
Crédits : Lea Haats, Erik Mantz-Hansen et Konstantin Wolf
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires