Le musée du Prado et le WWF ont détourné 4 œuvres pour sensibiliser au réchauffement climatique

Rendez votre marque créative avec Creapills Lab. Découvrez nos solutions pour les entreprises en quête de créativité dans leur stratégie de communication & marketing. cliquez ici

Les sensibilisations autour du réchauffement climatique et de la protection de la nature sont de plus en plus courantes de nos jours. Pas une semaine ne passe sans que nous vous présentions des idées ou opérations créatives visant à alerter le grand public de l’urgence de la situation. Un sujet qui inspire dans le monde entier et qui a donné une idée à la célèbre ONG WWF qui s’est récemment associée au musée du Prado.

Les deux acteurs tirent la sonnette d’alarme sur l’impact du changement climatique qui s’aggrave. C’est pourquoi ils ont sélectionné quatre chefs-d’œuvre du musée, afin de souligner et de mettre en évidence les différentes conséquences environnementales. L’occasion parfaite d’organiser cette campagne, c’est évidemment la COP25 (Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques) qui se tient à Madrid du 2 au 13 décembre 2019. En effet, les leaders politiques et autres diplomates seront réunis et donc en parfaite condition pour être à l’écoute.

L’événement politique est justement organisé autour de la cause du changement climatique. Et c’est pourquoi cette campagne choc et insolite frappe fort, en espérant atteindre les dirigeants afin de changer les choses pour le meilleur. Et c’est tout ce qu’on souhaite à la WWF. En attendant, on vous laisse bien observer ces “avant / après” version peintures classiques, qui sont absolument bluffants de réalisme. Un coup de com’ réussi pour la bonne cause !

“Philippe IV à cheval” par Diego Vélasquez (1636)

Crédits : Musée du Prado
Crédits : WWF

“El quitasol” par Francisco de Goya (1777)

Crédits : Musée du Prado
Crédits : WWF

“Traversée du monde souterrain” par Joachim Patinier (1524)

Crédits : Musée du Prado
Crédits : WWF

“Enfants sur la page” par Joaquín Sorolla (1910)

Crédits : Musée du Prado
Crédits : WWF
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires