À Tokyo, ce café ne vous laisse sortir que si vous avez terminé votre travail

Campagne 360, social media, vidéos virales… Découvrez The Pill 💊 : l'agence créative de Creapills qui accompagne les marques dans leur stratégie de communication & marketing. Cliquez ici

Le Japon est un pays très apprécié qui attire des voyageurs du monde entier, notamment pour sa culture et sa gastronomie mais également pour ses commerces et leurs concepts pour le moins insolites.

Situé dans le quartier de Koenji à Tokyo, le café baptisé The Manuscript Writing Cafe en est l’exemple parfait. Et pour cause, il n’accueille que les écrivains qui ont un manuscrit à écrire avec une date définie… et ne les autorise à sortir qu’une fois qu’ils ont achevé sa rédaction.

Le café est un lieu bien connu des écrivains et des rédacteurs et mieux vaut ne pas avoir le syndrome de la page blanche. Dès la porte d’entrée, le lieu énumère les règles à suivre, à commencer par le fait que seules les personnes avec des contraintes de temps définies sont les bienvenues. De cette façon, le café tient à maintenir un certain niveau de concentration en faisant travailler ses clients dans une atmosphère stricte.

Tout d’abord, les serveurs remettent aux clients une carte où ils doivent indiquer leur objectif de travail. Le délai minimum sur place est de 30 minutes, ensuite ils devront payer à l’heure. Et le plus déroutant ? Le responsable du café effectue une ronde chaque heure pour évaluer l’avancée du travail des personnes présentes. Gare à celui qui n’aura pas terminé dans les délais impartis car au-delà, le tarif horaire augmente de 3,60 euros.

Lorsque les travaux sont achevés, le personnel va noter l’assiduité des clients via des lettres : S pour ceux qui ont dû être poussés de façon agressive et M pour ceux qui ne demandaient qu’un soutien minime. Si vous souhaitez en savoir davantage sur ce lieu insolite, vous pouvez vous rendre sur son site Internet.

Et parmi les restaurants atypiques que propose le Japon, souvenez-vous de ce café situé également à Tokyo qui est exclusivement réservé… aux personnes de mauvaise humeur.

Photo du “Manuscript Writing Cafe” à Tokyo

Crédits : The Manuscript Writing Cafe
Crédits : The Manuscript Writing Cafe
Crédits : The Manuscript Writing Cafe
Crédits : The Manuscript Writing Cafe
Crédits : The Manuscript Writing Cafe
Crédits : The Manuscript Writing Cafe
Crédits : The Manuscript Writing Cafe
Crédits : The Manuscript Writing Cafe
Crédits : The Manuscript Writing Cafe
Crédits : The Manuscript Writing Cafe
Crédits : The Manuscript Writing Cafe
Crédits : The Manuscript Writing Cafe
Crédits : The Manuscript Writing Cafe
Crédits : The Manuscript Writing Cafe

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires